GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

12 octobre, 2006

DSK, âme perdue et eau dans le gaz.

Aujourd'hui, visite au conseil régional pour porter haut notre lutte. Avec tous les cars qui composeront le convois, tout cela aura sans doute un coté voyage scolaire ! Aussi, j'espère que les belles voix donneront ! Toujours à propos d'école, si quelqu'un peu me retrouver le texte complet de la poésie de Prevert, Le sultan de Salamandragor, cela me ferait très plaisir (j'ai des joies simples finalement !). Je n'ai pu la trouver sur le net (et franchement, je crois qu'elle ne doit pas y être !). J'imagine que quelque institutrice (ou teur) de vos connaissances peut vous y aider ...

Mais hier restera le jour où Dominique Strauss-Khan est venu nous rendre visite. Il était accompagné du gratin local des élus socialistes et c'est un mini cortège de berlines (des modèles français !) qui est arrivé au 2 place Edmond Regnault. Je crois qu'on avait jamais vu ça ! Une nuée de journalistes armés de micros et de caméras entouraient le candidat à la candidature. Et une grande majorité des salariés de Reynolds étaient là aussi, fidèles au rendez-vous. DSK a rencontré les représentants des salariés en salle des délégués (qui avait été mise en bon ordre pour la circonstance, sous le signe de Reynolds, coup de chapeau aux décorateurs !). Après quelques minutes dignes du festival de Cannes au cours desquelles les journalistes mitraillaient à tout va, la discussion a pu s'engager, constructive, autour du projet de restructuration. Une démonstration de la construction du prix d'un stylo a été faite avec, il faut bien le reconnaître, une certaine maestria (je sais, je ne suis pas très objectif, mais c'est du fait même de cette maestria !). DSK a percuté au quart de tour. Il est donc prêt à contacter la direction et à s'entretenir avec elle de l'hypothèse d'une solution alternative à la fermeture. D'autres aspects de la question ont été évoqués, notamment juridiques. Des copies des projets de contrat de com' que les représentants du personnel ont pu se procurer ont été remis aux politiques, ainsi qu'un dossier de presse complet (et en couleurs, nous avons la chance d'avoir un graphiste hors pair !). Enfin, DSK a fait un discours devant les salariés, discours qui a été chaleureusement applaudi. Je le remercie pour le temps qu'il a bien voulu nous consacrer et pour son soutient, ainsi que ses camarades. Evidement, il est reparti avec le tee-shirt qui va bien et des stylos marqués du sceau de la lutte (qui continue n'est-ce pas !).

Vendredi, quelques représentants se rendent à Paris, au siège de Sanford Ecriture pour une première réunion de négo sur un plan de pré-retraite annexe au Livre III. Peut-être y croiseront-ils le fantomatique M Terrien, qui devra bien, un jour, assumer ses décisions et ses actes devant des salariés en chair, en os et surtout, en humanité. Cela le changera de sons quotidien de patron du IIIeme millénaire ! Pour l'instant, ce sont ses subordonnés de luxe qui prennent les coups. A ce propos, je regrette que Mme Schorter Le Bret ait accepté de se lancer à corps (et peut-être aussi à raison) perdu(e) dans la bataille sur le terrain de Valence. Je ne doute pas que son apparente fragilité de pétale de fleur cache un authentique tempérament de dure à cuire, mais qu'elle sache néanmoins que les circonstances et sa position risquent de nous obliger à déroger aux règles les plus élémentaires de la chevalerie ! Se tromper une fois est en effet humain, mais persévérer est diabolique dit-on. On ne traite pas le diable de la même façon que l'ignorant.

Le samedi 14 octobre à 10:00, place Dunkerque, à Valence, le collectif Riposte à la droite (PCF, PS, Verts, PRG, MRC, Alternative citoyenne, les Alternatifs, Gauche Républicain, LCR, MARS et Régions et peuples solidaires) appellent à un rassemblement contre la privatisation de GDF. Cette privatisation est entre autre voulue par Bruxelles via une lettre de griefs secrète. Le débats n'est donc pas transparent et de ce fait, contrevient aux règles les plus élémentaires de la démocratie. Par ailleurs, en France, depuis 5 ans, sur le marché de l'électricité dérégulé pour les entreprises, le prix du Kwh a augmenté de 75,6 % contre 10,57 % pour le marché des particulier, régulé lui. La privatisation de GDF conduirait alors à une situation équivalente pour le gaz. En outre, une étude du Cabinet Secaphi/Alpha, mandaté par les syndicats de GDF a conclu que la privatisation de GDF entraînerait la suppression de 20 000 emplois en France. Contrairement à ce qui est dit le plus souvent, la privatisation conduit à des augmentations de prix. La privatisation de GDF n'est qu'un pas vers celle d'EDF, avec des conséquences similaires. Il est donc important de se mobiliser contre cette privatisation (le texte est en cours d'examen au sénat). Je rappelle que des représentants de GDF sont venus nous soutenir lors du repas sous l'orage.

Lundi prochain à 14:00, encore un CE extraordinaire ! Au menu ; désignation d'un remplaçant au sein du CHSCT (il a trouvé du boulot ailleurs), nécessité d'envisager des solutions pour faire face au faible niveau de productivité. Sur ce point, le débat risque d'être terriblement animé (je propose l'annulation du plan en cours !) et enfin, désignation de mandataires pour agir en justice.


Libellés : ,


posté par DiogenePasCynique le 12.10.06. Lien vers ce billet


11 Commentaires:
Anonymous Chaneu a dit...

LE SULTAN

Dans les montagnes de Cachemire
Vit le sultan de Salamandragore
Le jour il fait tuer un tas de monde
Et quand vient le soir il s'endort
Mais dans ses cauchemars les morts se cachent
Et le dévorent
Alors une nuit il se réveille
En poussant un grand cri
Et le bourreau tiré de son sommeil
Arrive souriant au pied du lit
S'il n'y avait pas de vivants
Dit le sultan
Il n'y aurait pas de morts
Et le bourreau répond a d'accord »
Que tout le reste y passe alors
Et qu'on n'en parle plus
D'accord dit le bourreau
C'est tout ce qu'il sait dire
Et tout le reste y passe comme le sultan l'a dit
Les femmes les enfants les siens et ceux des autres
Le veau le loup la guêpe et la douce brebis
Le bon vieillard intègre et le sobre chameau
Les actrices des théâtres le roi des animaux
Les planteurs de bananes les faiseurs de bons mots
Et les coqs et leurs poules les neufs avec leur coque
Et personne ne reste pour enterrer quiconque
Comme ça ça va
Dit le sultan de Salamandragore
Mais reste là bourreau
Là tout près de moi
Et tue moi Si jamais je me rendors.

Jacques Prévert in « Paroles »

12/10/06 9:52 AM  
Anonymous HN a dit...

Est ce qu'il est bien sincère DSK?C'est plus fort que moi:les politiques,j'ai pas bien confiance....

12/10/06 10:11 AM  
Anonymous SARBANES a dit...

bonjour


peut importe que dsk soit sincere ou non , vous faites du bruit et cela remonte bien sur les media. Et pour cela bravo à vous.

12/10/06 11:23 AM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonjour,

Merci beaucoup Chaneu.

@++

12/10/06 5:03 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

aujourd hui manif a lyon quelle belle journée!
au retour visite des bureaux et l on a assisté au discours de shreck (quel baratineur)
et une petite visite du bureau a riri(lui qui nous prenait de haut avant, il a bien changer)
mais il me semblerait avant mon depart d avoir vu des costards cravates arrivés dans l usine pour quoi faire, pour les consolers je n en sait pas et je m en fout!!
mais ils ont dus se rendres comptes que la pression est montée d un cran et ce n est que le debut(attention!!)
bon sur ces belles paroles j y vais continuons le combat ce n est que le debut.........

ps: shreck quant tu
dis que tu ne fais que t on travaille et que tu n as pas le choix ,quand tu auras finis, tu iras sur anpe.fr il cherche un agent des pompes funebres en ardeche et la ce sera l un apres l autres pour les enterrements et non pas 256 d un coup!!!
allez courages tous ensembles!!
moi je pense que je vais passer une bonne nuit!!
et avant de decrocher un merci atous ceux qui ont organisaient cette journée c etait un sans faute
merci a vous!!!!!!!!!!!!

12/10/06 7:11 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Connaissez-vous les expériences de Stanley Milgram ?

Elles datent des années 50-60 et la démonstration de l'une de ces expériences fait partie du scénario de "I comme Icare", un film d'Henri Verneuil, avec Yves Montand.

Ces expériences permettant d'évaluer la résistance (ou la soumission) à l'autorité.

On fait croire aux cobayes qu'ils participent à une expérience sur la mémoire pour déterminer si les punitions améliorent ou pas l'apprentissage. Sous la direction d'un ou plusieurs scientifiques, reconnaissables à leur blouse blanche, ils doivent envoyer des décharges électriques sur un autre volontaire lorsqu'il se trompe. Les décharges sont progressives, de 15 à 450 volts (le 220 volts est mortel...).
L'autre volontaire est en fait un comédien, complice de l'expérience, et les décharges électriques sont totalement fictives, mais cela le cobaye qui est au pupitre de commande électrique l'ignore complétement.

Les études de Milgram montrent que sous l'autorité de quelqu'un que l'on estime (ici un scientifique en blouse blanche de la prestigieuse université de Yale) de braves gens sont prêt à accomplir... des horreurs : 65 pour 100 des cobayes obeïssent aveuglément et vont jusqu'à provoquer un état de coma (simulé) chez le comédien, administrant sans vergogne des décharges jusqu'au maximum de 450 Volts !

Mais les études de Milgram montrent aussi que dans le cas où le donneur d'ordre, loin de représenter une autorité, est un autre volontaire ou un groupe de personnes aux avis contraires, ce taux d'obeïssance aveugle chute de manière spectaculaire.
De même, si la présence du donneur d'ordre est plus distante, sans contrôle visuel et moins impérative, les cobayes trichent.
Ceci montre que c'est par soumission à une autorité et non du fait de leur propre arbitre que des gens peuvent se laisser aller à commettre des actes de torture.

Stanley Milgram appelait "état agentique" cet état particulier dans lequel se trouve l'individu qui agi par soumission à une autorité et à l'opposé de ce que son propre libre arbitre lui aurait fait faire.
Stanley Milgram a de plus démontré que le sens commun et les sentiments humains étaient toujours présents chez le cobaye quand il agissait contre sa conscience (tremblements, sueurs...) mais que ces sentiments étaient relégués au second plan, derrière l'exécution aveugle d'ordres émanant de l'autorité.
Il insistait sur la disparition du sens de la responsabilité du cobaye dont l'énergie était entièrement absorbée par l'obeïssance au détriment de la prise de conscience.

Le chercheur Milgram décrivait la personne en état agentique comme un exécutant dont la soumission aux volontés d'autrui est librement consentie.

Il écrivait :

" L'obéissance aveugle consiste dans le fait qu'une personne en vient à se considérer comme l'instrument destiné à exécuter les volontés d'une autre personne, ce qui, par voie de conséquence, la décharge à ses yeux de toute responsabilité. La disparition du sens de la responsabilité personnelle est de très loin la conséquence la plus grave de la soumission à l'autorité."

12/10/06 10:09 PM  
Anonymous Ella a dit...

Merci pour cet exposé, celà fait un moment que je cherchais cette étude, ancienne mais encore tellement d'actualité. J'en avais entendu parler au cours de mes études ( hou la c'est pas récent tout ça )Il n'y a rien à rajouter, ça fait froid dans le dos...Je pense que c'est aussi pour ça qu'il ne faut pas cesser de marteler que chacun, à quelque étage qu'il soit, est responsable de ses actes et de ses choix. Et que la direction ne peut pas de dédouaner de cette responsabilité là. (j'avais fait référence il y a quelques commentaires précédents, au système nazi qui, à travers l'endoctrinement et l'irresponsabilité de ses exécutants, a permis tant d'horreurs...)

12/10/06 10:46 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est aussi applicable à toute forme de violence ou intimidation en groupe. Chacun des membres pris isolément ne serait capable en aucun cas d'acte de violence ou de torture morale mais une fois réunis, avec quelques leaders ayant une autorité , l'ensemble du groupe se retrouve dans cet état agentique avec quelques fois une colère non canalisée.
Cela aboutit à des évènements regrettables qui desservent absolument tout le monde quel que soit le motif de la colère. On finit toujours seul avec son problème qu'on a finalement pas essayé de régler.

Mais il y a des circonstances où le bon sens finit par nous échapper- Dans cette affaire Ella, l'amour et la recherche de l'équité, ne vont-elles pas passer au second plan juste après les déchirures et la vengeance.

Ella,

une parenthèse quand même, depuis quelque temps je lis tes interventions, j'apprécie beaucoup tes propos et sans doute au travers de ceux-ci ta propre personne. Je pense que tu es quelqu'un de très généreux quand bien-même je ne partage pas quelques positions trop fermes à mon goût. Mais c'est sans doute parce que je fais moins don de ma personne.

Quoiqu'il en soit, je t'embrasse amicalement pour ta lutte et j'espère que ça te fera plaisir.

13/10/06 9:52 PM  
Blogger brigetoun a dit...

j'aime votre extrème courtoisie en toute circonstance, même quand vous menacez de la perdre.
Pour GDF ça nous concerne tous, y compris les entrepreneurs, et ça concerne l'avenir de la France comme pays d'implantation qui a pour principal avantage ses infratructures. C'est une c.

14/10/06 11:31 AM  
Anonymous Ella a dit...

Bien sur que le groupe agit comme un déclencheur de ce que l'individu peut avoir de plus enfoui en lui. Par contre je suis sure que certains n'ont pas besoin du groupe pour ça . Mais si tu veux parler de ce qu'il s'est passé jeudi soir dans l'entreprise, le colère n'est pas utile ( sauf à permettre de décharger une dose de haine qui risquerait d'exploser encore plus violemment un prochain jour ) mais elle est légitime...Je ne vais pas ici faire le procès des personnes visées jeudi soir, mais la trahison n'a pour moi aucune excuse ni aucun pardon. La lacheté, la peur, la soumission peut-être...Tu dis que " l'amour et la recherche de l'équité, ne vont-elles pas passer au second plan juste après les déchirures et la vengeance". Je ne sais pas, c'est un risque, mais on peut pas mesurer ce risque. C'est une situation unique, sans précédent pour chacun d'entre nous. Ce 12 juillet il y a eu un vrai tremblement de terre qui a bouleversé la vie de chacun. Bouleversé au sens littéral du mot :" Mettre en complet désordre, sens dessus dessous". Alors il faut tenter de remettre de l'ordre, de recoller les morceaux de puzzles éparpillés. Ce que je sais c'est que quoiqu'il arrive on ne pourra pas dire qu'on a rien fait, qu'on a rien dit. Et ne serait-ce que pour ça, je prends le risque...Et puis merci "anonyme'" ( bon c'est pas terrible anonyme... dommage...!) pour ton petit mot. J'apprécie...

14/10/06 1:33 PM  
Anonymous Alain a dit...

J’ai parcouru un article du journal Le Parisien sur la libéralisation du secteur de l’électricité qui doit avoir lieu en 2007 et j’avoue que je ne suis pas sur de bien avoir compris le message.

Je retiens que la libéralisation implique obligatoirement l’émergence de concurrents à EDF. Je retiens également que cette libéralisation aura pour conséquence d’augmenter les tarifs de manière substantielle. Je retiens que le consommateur n’aura dans bien des cas guère le choix de son fournisseur contrairement à l’idée que l’on se fait habituellement de la libéralisation totale prônée par les instances européennes. Je retiens toujours que la commission de Bruxelles a le droit de se retourner contre la France si elle estime que les prix offerts par l’opérateur de référence, EDF, sont trop bas.

Mais ais-je bien compris ? Si oui à qui profite cette libéralisation pas si libérale que cela ?

Une réponse me vient à l’esprit; La libéralisation a pour but d’offrir à bon compte aux capitaux de la mondialisation orchestrée par l’hyperpuisance américaine de nouvelles opportunités d’investissement. Mais où est donc passé la « gauche du NON » Chevènement ! Mélenchon ! Emmanuelli ! Montebourg ! OU ÊTES-VOUS ??
http://pourlafranceetgroslay.over-blog.com

6/1/07 7:13 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.