GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

31 mai, 2006

Tout va bien !

Je sais, j'abuse des points d'exclamation dans les titres. Disons que ça évite de donner des baffes ! Hier, le CAC 40 était en baisse, et Borloo annonçait (sur la 3, c'était une annonce de proximité !), tenez-vous bien, une baisse du chômage. Alors que chez nous, ça risque d'être les effectifs . Ben tout baisse alors ? ! Voilà des types que si on les croisaient, on les exclamerait bien ! Borloo, sous des dehors de débraillé rigolard, a fait fortune comme avocat d'affaires, avant de se découvrir, sur le tard, un penchant pour le bas peuple. En plus hier, c'était une bonne journée puisqu'il a été ovationné par les députés de l'UMP (entendu texto sur France Inter, c'est beau comme du Jean-Marc Sylvestre).

Pour revenir à nos moutons (et à nos loups) je pense que, en attendant une infirmation argumentée de la direction de la thèse du tract, une attitude moyennement coopérative serait du meilleurs goût. C'est fou par exemple, ce qu'on a du mal à s'organiser lorsqu'on a l'esprit préoccupé. Parfois, on oublie même de faire des choses importantes... On demande à certain de partir filer un coup de main qui en Inde, qui en Tunisie. Je sais que j'enfonce des porte ouvertes, mais ce serait peut être bien de ne pas faire de zèle, de perdre son passeport ou de se découvrir un sainte trouille des amibes, que sais-je encore. Parce que, se déplacer, aider des sites concurrents à produire ce qu'on délocalise, bon, ça nous aide pas trop quoi. Il est toujours tentant de jouer perso sur des coups comme ça, c'est même humain. Mais on parle de fermeture de site. Personne sauve sa peau, ou alors, tous.


posté par DiogenePasCynique le 31.5.06. Lien vers ce billet

2 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

30 mai, 2006

Downsize This ! (dégraissez-moi ça !)

De deux choses l'une, soit les commentaires de CasDeConscience sont prémonitoires, soit il (elle) est tres informé(e). En tous cas, nos valeureux chevalier(e)s syndicalistes (CFDT et CGC, exeptionnel !) ont pondu un tract où ils évoquent, avec des arguments, une éventuelle fermeture du site de Valence. La balle est dans le camps de la direction. Cette dernière devra se montrer convaincante car il existe un faisceaux de presomptions en faveur de la thèse du tract. Je n'aime pas cela bien sûr. Tous les encouragements aux salariés sont les bienvenus, qu'ils soient privés ou institutionnels.


posté par DiogenePasCynique le 30.5.06. Lien vers ce billet

3 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

29 mai, 2006

L'art et la critique.

Le commentaire de CadDeConscience est dur. C'est dommage que cette energie soit mobilisée contre les syndicats. Effectivement, ils auraient pu mieux faire sans doute... Mais ce ne sont pas des professionnels de la gestion ou du droit, quelles que soient les heures qu'ils consacrent à leur mandats et à l'étude des problèmes qu'ils essayent de régler. Comme le dit Ella, il est injuste de dire que ces questions n'ont as été soulevées. Elles l'ont été, mais la gestion, en dernière analyse, reste une prérogative du propriétaire ou de son mandataire. Je suis convaincu par le principe d'auto-gestion , mais nous ne somme pas dans un système coopératif. En revanche, poser des questions suppose de pouvoir obtenir des réponses. Si ses réponses ne sont pas données, il faut un rapport de force pour les obtenir. La construction d'un rapport de force suppose un taux important de syndicalisation. Je rappelle au passage que certains syndicats incluent l'adhésion à une caisse de grève solidaire à l'adhésion. Renseignez-vous auprès de vos délégués. Pour ce qui est du renouvellement des élus, ce n'est pas faute de solliciter de nouvelles candidatures. Mais le renouvellement ne se fait pas aussi vite qu'on le voudrait, car les candidats ne se bousculent pas au portillon. On entend parfois, « oui, mais je veux agir hors des syndicats ». C'est, l'expérience le prouve, le plus court chemin vers le syndicat jaune. Les élections CE e DP sont à la fin de l'année. L'auteur du commentaire est bienvenu. La critique est toujours plus facile que l'exercice de l'art.


posté par DiogenePasCynique le 29.5.06. Lien vers ce billet

4 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

Un an !

Souvenez-vous, il y a un an, le peuple de France disait non au traité abusivement appelé constitution européenne. On entend ici et là qu'une majorité, en Europe, a ratifié ce traité. C'est faux bien sûr. Ce qui c'est effectivement passé, c'est que dans la plupart des pays ayant dit oui, la ratification a été faite par de grands électeurs (parlements) ou par une majorité très très relative (l'Espagne ayant connu à l'occasion de ce vote un taux record d'abstention). Souvenez-vous, le débat opposait les tenant d'une Europe sociale (trop rapidement assimilé, en un amalgame grossier, aux anti-européens) aux tenants d'une Europe ultra-libérale. Actuellement, le processus est un peu bloqué. En effet, tous les pays ne ce sont pas prononcés. La majorité de ceux qui l'ont fait ont voté en sa faveur. Par ailleurs, on est obligé de tenir compte du fait de les Pays-Bas et la France, tous deux via le suffrage universel, ont voté non. Bref, on est bien embêtés ! En tous cas, en France, le fossé entre le peuple et les auto-proclamées élites (la classe politique certes, mais aussi un certain journalisme) n'a cessé de s'élargir (CPE). L'inquiétant, c'est que le message n'a été, visiblement, ni reçu, ni compris.


posté par DiogenePasCynique le 29.5.06. Lien vers ce billet

0 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

Bravo les filles !

Un mot pour remercier Brigetoun et Ella de leur participation régulière aux commentaires de ce blog. Je ne connaît l'une que par ses écris empreints d'une grande culture, d'une sensibilité à fleur de peau et d'une fraîcheur qui ne laisse pas de me ravir, quant à Ella... Sacré toi va !

A ce propos, ce serai bien que les auteurs des commentaires gardent le même pseudo. Le anonymous est un peu frustrant. Merci en tous cas.


posté par DiogenePasCynique le 29.5.06. Lien vers ce billet

0 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

26 mai, 2006

N'importe quoi !

Ce n'est pas vraiment un scoop pour les camarades du site, mais il faut tout de même, après l'annonce officielle faite en CE, parler du départ d'un autre cadre. Le tableau des départs depuis janvier 2005 devient donc le suivant.

Evidement, il est peu probable que ce cadre soit remplacé (si tant est qu'il soit remplaçable ! ). Alors, on fera sans. Depuis quelques mois, on fait sans 47 personnes, on fait différemment, on fait avec plus d'accidents, on fait avec moins, beaucoup moins d'enthousiasme, on fait avec moins de stock, on fait sans démarche qualité et on fait avec moins d'investissement. On fait aussi moins de production. Peut être qu'on fait n'importe quoi... Pourtant il serait faux de dire que sur le site, il n'y a pas de volonté d'amélioration. Mais au niveau du groupe, on ne sent pas de projet, de plan à moyen terme. C'est, au mieux, peu sécurisant, au pire inquiétant. J'ai désormais de bonnes raisons de penser que les inquiétudes dont parle ce blog sont partagées par d'autres sites en Europe. Je suis certain que cette gestion n'est pas efficace. Je suis certain que des luttes d'influence à haut niveau sont nocives pour le groupe à toutes les échelles. C'est un lieu commun que de dire que personne n'est irremplaçable. Comme beaucoup de lieux communs, c'est un ersatz de pensée. Peut être que tous les travaux peuvent être fait par d'autres, mais le savoir et la cohésion d'équipes et largement supérieur à la somme des parties ; et cela c'est sûr, c'est irremplaçable. Ce à quoi nous assistons en direct, c'est la destruction du lien, de la cohésion d'équipes, ainsi que la perte du savoir. Je parle ici des départ, mais les changement des fonctions sont tellement rapides et fréquents que je n'en tiens plus le compte.


A propos de groupe à la gestion erratique, EADS est exemplaire de certaines dérives. Pour l'instant, le coût social est de 1100 emplois en Gironde. Villepin a beau jeu de jouer le sauveur alors que l'état est actionnaire à hauteur de 15 % d'EADS et ne pouvait pas ne pas être au courant de ce projet de fermeture. Par ailleurs, l'armée française est un des client habituel de la SOGERMA, mais la ministre a aussi choisi une entreprise portugaise (ou espagnole je ne sais plus) pour certains contrats d'entretien. En Allemagne ou une filiale équivalente existe, elle croule sous le travail. Cela ajouté à la manipulation Clearstream, on voit la finesse de la gestion de ce groupe censé être stratégique, je crois.


posté par DiogenePasCynique le 26.5.06. Lien vers ce billet

3 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

23 mai, 2006

La vie avec le CNE, suite

Cela ce passe comme ça avec le CNE (voir ici) pour ceusses qui n'auraient pas encore tout bien compris.

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 23.5.06. Lien vers ce billet

6 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

20 mai, 2006

Trop de charges !

Une procédure judiciaire est actuellement en cours contre une société d'animation qui vendait ses services à de grandes marques au sein de grandes surfaces (voir et surtout écouter, Opération Barracouda). Tout allait pour le mieux n'était que cette société avait tout bonnement érigé en système de gestion la non déclaration d'une grande partie des heures de ses employés, contre une légère augmentation de leur salaire « net ». Cela permettait entre autre de tirer des prix et des bénéfices défiant toute concurrence. Cela s'ajoutait à la précarité et au turn-over généralisé des salariés, généralement jeunes et à temps partiel. L'idée générale de ce mode de gestion étant grosso-modo d'économiser les charges. Evidement, nous avons affaire à un cas extrême, pas vraiment défendable. Pourtant, ce qui motivait ce patron indélicat est assez répandu dans les discours ambiant. Il y a trop de charges ! Dire cela, c'est exactement dire : les retraites sont trop élevées, les soins trop remboursée etc. En effet, les charges ne sont rien de moins qu'un salaire différé. Evidement, nous, nous sommes dans un grand groupe qui s'appuie sur de grande marque. Il est hors de question de jouer au chat et à la souris avec l'URSAFF, et c'est bien.

Pourtant, la tentation d'éviter les charges existe. Régulièrement dans notre entreprise ; (pas toutes les années) les chèques restaurant (exonérés de charges) sont évoqués en négociation de salaire, et, avec la même fréquence la CFDT locale fait la moue à cause de cette exonération. Cette année, une des directions ( avec le fonctionnement matriciel je suis un peu paumé et visiblement, je ne suis pas le seul) a éprouvé le besoin de remercier des salariés avec des bons d'achats. Je ne vais pas porter de jugement sur l'existence de cette prime (à part que je suis vexé comme un rat de ne pas l'avoir eu !). Pourquoi pas après tout ? Ce qui me gêne, c'est que cela se fasse un peu hors de toute institution, un peu comme si on filait du bon vieux black en liquide, de la main à la main. Evidement, je vois le mal partout (il est vrai qu'il est répandu aussi). Si on veut remercier, donc indirectement, susciter une certaine motivation, pourquoi ne pas s'intéresser de près à l'intéressement, et s'appuyer sur des critères objectifs, chiffrables et collectifs (le PACE ne me paraît pas adapté) ?

Enfin, comme Coluche disait qu'on ne peut parler des cons sans parler des militaires, on ne peut parler des charges sans parler des restaurateurs. En effet, Renaud Dutreil, une tête à claque de l'UMP , propose, après Raffarin, un autre plan d'aide aux restaurateurs. A ma connaissance, les aides précédentes ne se sont pas soldés par des hausses de salaires des employés ou des améliorations des conditions de travail, sans quoi ces professions ne connaîtraient les difficultés de recrutement et le turn-over qu'on y observe. En plus c'est de plus en plus dégueu (objectivement). En effet, le CAP de cuisinier a été réformé (ce mot recouvre souvent des choses au moins déplaisantes) sous la pression des grandes industries agro-alimentaire afin de prendre en compte les évolution technologique. Le nouveau cuisinier n'élaborera plus un plat mais assemblera, hydratera des préparations issues de l'industrie agro-alimentaire. Les fonds de sauces sont déjà absents des cuisines, le prêt à manger remplace (même dans établissement nobles) le maison.


posté par DiogenePasCynique le 20.5.06. Lien vers ce billet

3 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

19 mai, 2006

La vie des affaires.

Denis Robert, dont j'évoquais le travail ici a ouvert un blog, la domination du monde pour son dernier livre, la domination du monde dont je vous conseille vivement la lecture. Je vous conseille aussi de signer la pétition. Sinon, dans le même genre, l'opulence des actionnaires est lourde de risques, et toujours Carrefour qui fait des siennes. On dit que les entreprises doivent s'inquieter de la qualité de leurs sous-traitants, notamment en ce qui concerne le travail des enfants, mais il serait bon qu'elle s'inquiètent aussi de leurs clients. Il est vrai que Carrefour et un peu notre oxygène et qu'on ne peut pas dire grand chose.


Enfin, pour revenir à la journée de solidarité (ou sucrage de Pentecôte), appel à la grève devant le portail de la société. On nous promet le café alors...


posté par DiogenePasCynique le 19.5.06. Lien vers ce billet

0 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

12 mai, 2006

La journée de solidarité.

L'an dernier, certains ne se sont pas presentés pour travailler le lundi de Pentecôte ; aussi leur salaire a-t-il été amputé de la somme correspondante. Cela c'est aussi passé chez Trigano et l'un des salarié est allés au prudhommes. Le conseil des prud'hommes de Romans a statué (je cite) :


  • La journée du lundi de pentecôte est une journée supplémentaire non rémunérée.

  • La loi n'aborde pas le probléme de retenue sur salaire

  • La liste légale des jours fériés en FRANCE n'a pas été modifiée.

  • Attendu qu'une retenue sur salaire est une sanction et que les sanctions pécuniares sont interdites


Le conseil a condamné la STE TRIGANO VDL à payer à MR GARCIA des sommes correspondantes au salaire de la journée du Lundi de pentecôte..


Info reprise du site CFDT 26/07, sur cette page. Un grand merci au militant CFDT qui m'a fait passé l'info

Evidement, cela va donner des idées à certains...

Enfin, comme le dit Ella, Bereno, l'inspecteur du travail, a repris son blog. La France ne va peut-être pas perdre toute sa réputation...

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 12.5.06. Lien vers ce billet

3 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

05 mai, 2006

De l'expression


Nous autres, habitants de la France, sommes généralement assez fiers de vivre dans le pays des droits de l'homme et de la libre expression. L'existence même de ce blog en est un exemple. Pourtant, je dois vous informer de la cessation, non volontaire, du blog de Bereno, un inspecteur du travail. Comme le blog d'un DRH, (voir le commentaire ici) les propos n'étaient ni diffamatoires, ni révolutionnaires. Ils se contentaient d'énoncer des faits. Il est regrettable qu'une expression, somme toute modérée, doive s'effacer devant l'hypocrisie du devoir de réserve.

Une qui dénonce des fait avec une sainte colère et une grande humanité, c'est Fabienne Brutus (qui n'a rien d'un butor) dans son livre Chômage, des secrets biens gardés, édition Jean-Claude Gawsewitch. L'état des lieux que dresse cette conseillère ANPE de l'institution pour laquelle elle travaille est rien de moins qu'effrayant. Comme beaucoup le soupçonnent, les annonces de baisse du nombre de chômeurs ne reposent sur aucune réalité tangible et doivent plus aux radiations, changement de catégorie et autre RMI qu'à une envolée des offres d'emploi. Selon elle, ce n'est pas 10 % mais 15 % (toutes catégories confondues) de la population active qui est victime du chômage. Les offres bidons, les propositions de placement comme esclave (ces fameux emplois en tensions, qui ne trouvent pas preneur), les patrons chasseurs de primes. On y apprend surtout que contrairement aux lieux trop communs véhiculés par une droite vulgaire (au sens étymologique), les chômeurs sont avant tout victimes et font montre d'une sacrée volonté de sortir de cet état. Alors tout discours moralisateur sur du-travail-y-en-a-t-a-qu'à-mieux-chercher-espèce-de-feignant, est irrecevable, inexact au mieux, manipulateur au pire.

Pour nous, fort heureusement, ça va ! En effet, l'annonce des résultats trimestriel de Newell-Rubbermaid a fait bondir l'action du groupe. Alors, elle est pas belle la vie d'actionnaire ? Pour celle d'actionneur, la plupart des lecteurs la connaisse, no comment !


posté par DiogenePasCynique le 5.5.06. Lien vers ce billet

2 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.