GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

10 février, 2012

Victoire définitive des salariés !

La Cours de Cassasion a confirmé, dans un arrêt du 8 février 2012, que le licenciement des salariés de Reynolds était "sans cause réelle et sérieuse". La compétitivité de Reynolds n'était pas menacée, les licenciements n'étaient pas justifiés. Malheureusement, au delà des conséquences usuelles de ce genre d’événement (déclassement, précarité, chômage etc.), cette fermeture d'usine a coûté une vie et plusieurs couples ont explosé dans l'affaire ...

Si traditionnellement, les ouvriers refusent d'attenter à leur outil de travail dans les luttes, l'auteur de ce blog a cependant un regret, c'est de n'avoir pas saboté les machines qui sont parties pour la Chine ou la Tunisie. Et puis aussi, (je sais, ça fait deux regrets !), que certains cadres dirigeant n'aient pas pris un peu de plomb dans la cervelle (comme je suis une grosse brute, je parle naturellement au premier degré !).

A l'époque de la fermeture, nous regrettions, mes camarades et moi-même, le manque de prise du politique sur ces fermetures massives. Cela a même provoqué chez certains, un réel engagement politique. Cinq ans et une vraie crise plus tard ; force est de constater que la situation est plutôt pire qu'avant. La campagne electorale qui débute pourrait apporter quelque espoir ... Sans doute, mais certainement pas du coté des dits favoris. Le pays voit, sans trop de réaction, s'effilocher son tissu industriel et son savoir faire. Autant dire une perte de souveraineté.

Enfin, puisqu'il s'agit de combats entre des salariés et leur employeur (qui a dit "exploiteur" ? !), il reste à ajouter que depuis la prise de fonction de Sarkozy, les règles du jeu ont été considérablement déséquilibrées au bénéfice de l'employeur. Désormais, avec le projet des "contrats compétitivité" c'est la prééminence de la loi sur le contrat qui est remise en cause. Autant dire l'égalité mêmes des citoyens devant le droit du travail. Un recul que je n'imaginais pas. Mais, pour citer Audiard "les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !"


posté par DiogenePasCynique le 10.2.12. Lien vers ce billet

5 commentaires lien vers ce message


<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.