GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

27 août, 2006

La rentrée (pas) ordinaire d’une mère de famille sans histoires...

Retour de vacances, les valises à peine posées il faut penser à la fameuse rentrée des classes. Déjà les reportages télé foisonnent, et me foutent le bourdon. Tous ces gosses chichiteux qui s'interrogent sur leur "tenue" rentrée des classes ou qui sollicitent leurs mères ( oui c'est encore souvent les mères qu'on voit dans les reportages, triste constat ) pour acheter tel agenda, cahier, classeur, trousse, cartable ( pardon on dit sac à dos cartable c'est vraiment "out"), avec leur marque préférée inscrite discrètement( mais ostensiblement parce que maintenant c'est comme ça il faut porter de la marque mais d'une façon discrète juste que ça se voit un peu mais pas trop ) sur l'objet, et ces mères, l'air hagard ou dépassé qui essaient timidement d'influencer leur progéniture pour acheter moins cher, moins beau, moins chic, moins tout. Ouille ouille ouille mais où vont-ils chercher leurs sujets de reportages. ( je suppose à Paris dans certains quartiers ) Après 3 soirs de traitement télévisuel, vaguement migraineuse, je me dis : bon c'est temps avant la folie de début septembre allons y. Mais cette année est différente, je suis salariée d'une entreprise dont la rentrée scolaire est le symbole et je sais que peut-être dans quelques mois plus rien ne sera jamais comme avant. Alors je me réunione, je me concerte et je prends la décision de parler à mon fils, le dernier, juste 13 ans et déjà beaucoup de tempérament. ( les deux grands ont choisi depuis quelques années déjà la version minimaliste du lycéen ou étudiant qui consiste à n'avoir qu'un trieur en carton recyclable, qui tiens environ 2 ans avant de rendre l'âme dans une bouillie de papier mâché ....) Je ne suis pas sure qu'il accepte pour la 3ème année consécutive de recycler le vieux sac qui appartenait déjà à son frère, et sa trousse de l'an dernier qui, avec son air usé, aborde encore malgré tout fièrement les décorations inscrites au feutre indélébile, des couleurs de l'OM ( oui c'est un fervent défenseur de l'OM, on a les enfants qu'on peut !)..Je prends mon temps, et je lui explique calmement. La mondialisation, le capitalisme, les actionnaires, le libéralisme, les p'tits enfants qui travaillent 15 h de suite au fond d'un atelier mal éclairé, les multinationales bref un condensé de "l'horreur économique" version entrée en 4ème. Au bout d'un moment il me dit: Ecoute, m’an, je n'ai pas que ça à faire, tout ça j'y baigne dedans depuis un moment, tu comprends je suis encore en vacances, alors tout’ manière j'ai pas de temps à perdre à traîner dans les grands magasins. Donc on va faire au plus vite, au plus près, (sous entendu le petit supermarché à 10 mn de la maison, où le rayon, soit une rangée, rentrée des classes s'est péniblement installé entre les casseroles et les brosses à dents.) Le soir même, liste des fournitures en main, nous faisons le tri dans son bureau de l'an dernier, poubelle à droite, récupération à gauche. Tout est passé au crible d'un usage répété. Des essais intensifs de fermeture/ouverture des classeurs et du cartable ( il sera encore pour cette fois ci décrété valide…) conduisent impitoyablement au tas de gauche ou de droite.. Heureusement il est encore supporter de l'OM ce qui facilite la récupération de la trousse. Le lendemain matin, armé de la liste revue et corrigée, nous mettons 20 mn à trouver dans le rayon, le classeur, le cahier super format (on se demande maintenant à quoi servent les autres cahiers, les profs ne veulent plus que les "super "formats parce que c'est plus facile pour les polycopiés, y'a pas besoin de les recouper, il suffit de les coller) et quelques blocs de feuilles. J'ai voulu vérifié à chaque fois le lieu de fabrication, mais c'est mission impossible, il y a bien inscrit le lieu de distribution mais pas de production. Alors j'ai choisi les références qui semblent solides, mais je me disais: c'est comme pour nous, qui peut deviner que notre bon vieux stylo Reynolds est en train de traverser une crise majeure, que peut-être demain celui qui croit acheter un produit français parce que marque connue de tous, intégrée dans le patrimoine scolaire, achètera un produit tunisien ou chinois. Et je crois que là devant le rayon, mieux que l'explication économique de la veille, mon fils a compris. Alors on a terminé nos courses, 20 euros pour cette rentrée ci, les stylos sont encore fourni par l'entreprise, des stylos encore produits en France ....j'avoue avoir "oublié" le petit répertoire pour les arts plastiques, parce que celui de l'année dernière a fini comme répertoire téléphonique, les multiples intercalaires pour la techno, les "sciences et vie de la terre", la musique, et fait un lot groupé pour tous, les innombrables paquets de feuilles doubles, simples, perforés, à petits carreaux, à grands carreaux, de couleurs, demandés par chaque professeur, à croire que nos enfants passent les 10 mois scolaires à gratter, gratter, gratter, sans répit, des pages et des pages...Avec tout ce qu'ils sont sensés écrire, on devrait pourtant pouvoir en vendre des stylos....

Et puis on est rentré à la maison, et j'avais comme une envie de vomir…C’est sure cette rentrée scolaire là n’a finalement rien d’ordinaire…

Ce billet est rédigé par Ella. Merci à elle (sacré toi !).

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 27.8.06. Lien vers ce billet


6 Commentaires:
Blogger brigetoun a dit...

très bon - sauf : n'y-a-t-il pas une chance pour que les paquets de feuille viennent de France ? (faible c'est vrai - il y a quarante ans Clairefontaine et Papa chez Brodart se fournissaient une fois sur deux en Italie - le début)

27/8/06 4:50 PM  
Anonymous plucomavan a dit...

On ressent tellemnt d'émotions partagées ds ce message.Chaque famille est meurtri, traumatisé par cet rentré 2006. Indigestion de "Made in China", overdose de consommation, degout par ce fatalisme ambiant. Moi aussi j'espere q mes filles ont compris "les explications économiques", que leur papa est ds une entreprise dirigée par des escrots, des voleurs de travailles.
Moi aussi j'ai envie de vomir ... plus rien ne sera comme avant....
Merci pour le réalisme Ella.

27/8/06 6:56 PM  
Anonymous HN a dit...

Mon fils entre au C.P. cette année,je ne connais pas encore ces affres mais les vois venir depuis longtemps.Ella,ça ne te degoûtait pas déjà avant ces reportages réccurrents sur la rentrée scolaire,après ceux du baccalauréat en juin et avant ceux de Noël en Décembre(sale période s'il en est)?

28/8/06 11:04 AM  
Anonymous Ella a dit...

Bien sur que si et sans compter , ceux de février avec les professionnels du tourisme qui s'inquiètent de l'enneigement ( ou du manque d'...), ceux d'avril avec la fabrication des oeufs de Pâques, ceux de juillet avec les "ceux" qui partent et les "ceux" qui partent pas, ceux d'octobre avec les 3 vaches qui sont contre le changement d'heures...Bref la soupe infâme qui coute pas cher et rapporte gros...

28/8/06 4:06 PM  
Anonymous HN a dit...

Merci...Je suis de tout coeur avec vous bien que mouton plus qu'actrice et j'attends le R.V du 29 août.

28/8/06 10:19 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

peut on avoir des info sur la reunion pour ceux qui sont encore vacance et pas dans la region
merci

29/8/06 4:13 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.