GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

26 septembre, 2006

Hauts les coeurs à la Mairie !

Sur le commentaire d'hier faisant référence à une précision notée sur la pétition en ligne (N° 305) évoquant un accord pour que Reynolds reste à Valence. D'après les éléments que j'ai pu réunir, il s'agit d'une clause lors de la vente de Reynolds à Ernest-Antoine Sellière qui stipulait que l'usine devait rester à Valence pendant au moins 5 ans après la transaction (soit jusqu'en 1998). Donc on ne peut se servir de cette clause. Merci néanmoins à la sagacité des lecteurs. C'est aussi par ces indices que l'on pourra faire avancer notre affaire.

Sur le commentaire « on peut rêver », je réponds ceci. Nous avons des objectifs clairement identifiés, une situation présente qui en est éloigné. Aussi, il faut mettre les moyens pour atteindre les objectifs. Lorsqu'on conduit un véhicule (!), il est toujours préférable de regarder où l'on va plutôt que de regarder les roues. Alors oui, je regarde l'horizon. Enfin, les pessimistes anonymes pourraient, s'il leurs plaît, se fendre d'un pseudo, ce serait sympathique et permettrait de relier un peu les propos, merci.

Un journaliste indépendant, travaillant pour divers journaux français et étranger est venu visiter les délégués. Ces derniers lui ont fait un état précis de la situation et des différentes perspectives.

Suite aux précisions d'un salarié (qu'il soit ici remercié), un e-mail a été envoyé à Syndex afin que le cabinet puisse mieux cibler ses recherches. J'en profite donc pour renouveler l'appel. Si vous estimez détenir des éléments ou des pistes propres à aider le cabinet d'expertise dans son analyse et dans son argumentation, contactez rapidement les délégués du personnel.

Pas loin de 70 salariés Reynolds se sont réunis hier devant la Mairie de Valence vers 18:15, alors que le conseil municipal devait se tenir quelques minutes plus tard. Après une symbolique distribution de stylos à chaque élu, une demande d'intervention avant le début de la réunion fut accepté. Notre Passionaria blonde a parlé de la situation de Reynolds et des menaces pesant sur l'emploi à Valence. Un autre représentant des salariés, dégingandé, a poursuivi sur le fait que la loi Française permettait malheureusement des situations si dramatiques et compliquait considérablement la défense de salariés. Un élu communiste, M Bochaton intervint aussi et interpella Mme Le Maire sur le fait que d'autres entreprises valentinoises avaient les mêmes difficultés et que près de 800 emploi étaient actuellement menacés dans la ville. Un élu socialiste évoqua la possibilité d'un suivi régulier de la situation, solution qui fut accepté par la mairie. Je crois que le but de sensibilisation auprès des élus est atteint.

Alors que quelques participant, autour d'une table apéritive, évoquaient les derniers événements, le journaliste du matin, qui n'avait rien perdu de la scène de la mairie, s'étonnait de la bonne humeur des Reynolds. C'est vrai que nous ne sommes pas encore comme ces bourgeois de Calais, qui, la corde au cou, livraient les clefs de la ville. Et c'est tant mieux car toutes nos ressources sont utiles et le moral est la principale. Ce moral qui soude la lutte n'est pas différent de la culture propre des Reynolds, cette façon unique de vivre la travail ensemble. Simplement, dans les moments durs, il prend une autre forme, plus forte, et c'est bien. Je crois aussi que le fait qu'on ait une bonne proportion de femmes parmi les salariés n'y est pas étranger.



Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 26.9.06. Lien vers ce billet


5 Commentaires:
Blogger hamingt a dit...

Bjr.
Je viens d'aprendre que la direction de Palace Parfum vient de prendre trois années de prison ferme pour avoir déménagé les machines pendant un week end.
Plus de soixante personnes sur la touche.
AVIS AUX AMATEURS!!!!!!!!!!!!!!!!!

26/9/06 8:13 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

26/09/06 : Les dirigeants de Palace Parfums condamnés
Les deux dirigeants de la société Palace Parfums ont été condamnés, mardi, à trois ans de prison. Fin 2002, profitant des vacances de Noël, ils avaient entièrement vidé leur usine de Saint-Nicolas d'Aliermont, près de Dieppe, laissant subitement 47 personnes au chômage. Et près de 4 ans après, l'indignation reste vive. Les 47 ouvrières étaient présentes au tribunal de Dieppe, pour entendre enfin l'énoncé du jugement : 3 ans de prison ferme et 50 000 euros d'amendes pour leurs anciens patrons. Mais les deux intéressés ne sont pas pour autant en prison : en fuite au Liban, ils sont sous le coup d'un mandat d'arrêt international.
Les ex-employées ont décidé de les poursuivre également devant le tribunal des Prud'hommes, car les dirigeants étaient partis sans leur payer l'équivalent de 30 000 heures supplémentaires !

27/9/06 6:01 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est bien vous étes sur tous les fronts , mairie ,préfecture grande surface , dans la presse la radio à la télé ... vous allez faire bouger les choses
permettez moi de vous féliciter
Cela me rappelle des combats gagnés il y a 17 ans 3 mois de grève sans salaire .
Bravo !!!
Un fonctionnaire( bien qu'on soit mal perçu par le privé ) qui vous soutien
Au passage contrairement à ce qu'on veux vous laisser entendre la privatisation n'est pas une bonne chose et les consommateurs que nous sommes vont devoir payer bcp plus cher les services
( ne croyez pas non plus que vos impôts baisseront pour autant ).
Dernière minute les autoroutes qui ont été privatisés vont augmenter leurs tarifs ...
La diminution de fonctionnaires crée du chomage pour nos jeunes ( environ 1500 suppressions d'emplois pour le service de la taxe télé et on la paye toujours inclus dans la taxe d'habitation )

Nous avons besoin de nous unir pour lutter ensemble contre ceux qui nous affaiblissent et nous entrainent vers le bas , par le chomage la diminution du pouvoir d'achat la perte de nos acquits , la sécu qui risque de disparaître au profit d'assurances privés comme dans les pays anglos-saxons ...
à l'heure actuelle 1/3 des entreprises francaises sont sous emprise américaine ... il y a fort à parier que d'autres emplois vont disparaître

A méditer

dva

27/9/06 6:07 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

bonsoir,

je craque, je veus savoir ce qu'il y a dans le livre. Diogène, c 'et confidentiel, mais je pensais qu on etait dans le meme bateau. J ai l'impression d'être prise en otage par les syndicats. je ne suis pas pour la devise, on coule tous ou on en s'en sort tous, ca n'est pas responsable et mieux vaut que quelques uns s'en tirent que pas du tout. Franchement, on se divise dans les rangs, je ne suis pas prete à continuer a travailler dans cette atmosphere destructrice, j ai besoin d etre fiere de mon travail, pas de miner la boutique, je suis minée moi-même. Je veux en finir, je viens à reculons au boulot.

27/9/06 10:52 PM  
Anonymous plucomavan a dit...

Super le message de "dva" enfin qq'un qui se rend vraiment compte de la réalité de notre société capitaliste. ca fait du bien !!!
Merci "dva".
Tout est fait actuellement pour q tout le monde s'en sorte, on est effectivement ds le meme bateau...

28/9/06 7:38 AM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.