GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

05 octobre, 2006

CCE et inconcevable.

Bon, il a un coup de fatigue le Diogène, et son emploi du temps explose littéralement ! Donc un point rapide. Alors que l'orage, faisait rage mardi dernier, tous les salariés ainsi que des personnes solidaires venues d'horizons divers (anciens, syndicalistes, GDF etc.) ont mangés ensemble. Plus de 320 repas ont été servis avec le sourire par les filles ! Et ces gâteaux, mon dieu, elles sont toutes prêtes à marier ! Merci à elles ainsi qu'à tous ceux qui ont pu contribuer, d'une façon ou d'une autre, à la réussite de ce grand moment d'humanité. Parmi les donateurs, le société Teyssier (qui nous fourni le colis de Noël) a fait un super boulot. Cette société vit une passe difficile que la qualité de ses produit et de ses services ne justifie absolument pas.

Ce repas commun coupait une journée entière consacrée au CCE, qui se tenait à Valence. Nous avons donc pu rencontrer (pour ceux qui ne les connaissaient pas) nos collègues nantais. Tout ça était très sympathique. Le CCE a plutôt été consacré au Livre III afin que le CCE ne prennent pas trop d'avance sur la lecture du livre IV du CE de Valence. Un petit film a été diffusé à l'intention de la direction, notamment parisienne, sur la fabrication d'un stylo, dans le but de leur faire ressentir ce qu'elle s'attachait à détruire. Il semble malheureusement qu'ils aient un coeur de pierre (de Pierre ?). J'espère pour eux que cette attitude doit beaucoup à la chimie des benzodiazépines sans quoi ils sont bien à plaindre. Il erreraient alors toujours à la surfaces des êtres et des choses, ce qui doit bel et bien être une forme d'enfer (sauf si on en est inconscient). Ce qu'on peut conclure en tous cas, c'est que les décisionnaires n'ont qu'une idée très vague de ce qu'est effectivement une usine et de la complexité des réseaux qui la structure, un peu comme s'ils n'avait appris la musique qu'avec un triangle (instrument estimable, mais un peu limité dans la gamme !).

Comme certain d'entre vous qui avez un e-mail au boulot, j'ai reçu une sollicitation, en anglais, pour dire mon avis sur la stratégie et la communication du groupe. Pour ceux qui connaissent assez cette langue pour y répondre, c'est une occasion. Ceux qui n'ont pas été sollicités et souhaitent néanmoins s'exprimer peuvent le faire en écrivant à cette adresse : employee.communications@newellco.com. Je vais essayer de préparer quelque chose dans ce sens.

M Jean Regnault, fils du fondateur de Reynolds, a écris une touchante lettre à l'intention des salariés. Je la mettrait en ligne plus tard (problèmes de scanner et de temps !). Que l'on sache que le projet en cours y est qualifié d'ahurissant et inconcevable, et qu'il a été ressenti comme une insulte à l'égard de la famille Regnault. Cette lettre parle aussi des inquiétudes liées à la désertification industrielle qui s'accélère. Que la famille Regnault soit ici remerciée et particulièrement Jean à qui je souhaite mes voeux de prompt rétablissement.

C'est vrai que malgré la volonté sincère de certains politiques et institutionnels de bien faire, on sent bien que les moyens de pressions sont limités. Il y a quand même quelque chose qui ne va pas dans la loi. De fait, le droit permet en effet à un pays étranger d'intervenir directement sur le tissu social d'un ville entière. Cela, en terme purement stratégiques, n'est pas neutre. En effet, outre affaiblir une nation, les délocalisation massives permettent de fait des fuites de technologies. Je ne suis pas nationaliste au sens bas-du-front du terme, mais je crois être patriote, je suis attaché à un ensemble de valeurs (globalement la constitution et son préambule, la déclaration des droits de l'homme et du citoyen), et je n'aime pas voir ces principes fondateur d'une façon de vivre ensemble bafouées par une société privée dont le directoire n'est l'émanation d'aucun processus démocratique. Les serviteurs nationaux de ce genre d'action seraient coupables de haute trahison dans d'autres circonstances(avec les sanctions ad'hoc en temps de guerre !). Sur un thème proche, vous pourrez aller lire le blog de Denis Robert. Outre son actualité littéraire et DVD, vous pourrez lire un texte sur l'appel de Genève du 1er octobre 1996. Ce texte est assez long, mais l'effort pour le lire est récompensé par une saine lucidité, ça vaut vraiment le coup ! Et si vous ne 'avez pas encore fait, vous signerez une pétition de soutient à ce journaliste qui subi un véritable harcellement judiciaire de la part du gouvernement du Luxembourg, pour ses livres sur Clearstream.



Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 5.10.06. Lien vers ce billet


8 Commentaires:
Blogger zozar a dit...

Bonjour DIOGENE
Je pensais que le livre 3 dont il paraît est bien avancer ne devait être consulter et négocier qu’a la fermeture du livre 4.
Merci de nous éclairer

5/10/06 8:45 AM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

bonjour,

Afin de pouvoir nommer un expert pour les épauler, les élus du CE ont ouvert le Livre III plus tôt. Sans cela, il etait impossible de démonter l'argumentaire économique. C'est aussi cela les lois dites de modernisation sociale (Merci Fillon )! Donc les deux processus relatifs aux livres se déroulent en parallele.

5/10/06 7:48 PM  
Anonymous Ella a dit...

Merci à la famille Regnault pour ce témoignage de solidarité, je sais ce qu'il leur en coûte de sortir de leur réserve, eux qui n'ont jamais voulu se mettre en avant. Et ça ne rend que plus intense ce témoignage...

5/10/06 7:51 PM  
Anonymous Ella a dit...

Rien à voir, enfin si finalement puisqu'on parle aussi de démocratie et liberté d'expression, je viens d'apprendre que le blog d'un inspecteur du travail vient d'être censuré. Y'a vraiment des vérités qui dérangent à ce point dans notre pays de tolérance et de liberté ? Les pouvoirs publics ont-ils encore ce pouvoir exhorbitant contraire à toute démocratie de censurer la parole de vérité? Le silence s'achète à quel prix ?

5/10/06 9:00 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

et oui Ella ,il semble désormais que notre pays n'a plus bien grand chose a envier a certains autres pays ,si ! la sournoiserie et hypocrisie plus subtiles qui ce sont bien développés....

6/10/06 8:13 AM  
Blogger brigetoun a dit...

malheureusement les politiques se sont, dans le monde entier, lié les mains - laissant toutes décisions non plus au marché mais à la finance qui règne au dessus des réalités matérielles et presqu'indépendament d'elles.
Qui à la rigueur peut même s'affranchir de ses propres règles, et il ne fait pas bon le dénoncer

6/10/06 9:22 PM  
Blogger zozar a dit...

Bonjour, petite parenthèse,
Voici la réponse du mail envoyer à l’Elysée merci la lettre type monsieur MARCHAND.

Cher Monsieur,
Le Président de la République a bien reçu votre message.
Chargé de vous répondre, je puis vous assurer qu'il a été pris connaissance avec attention de vos préoccupations avant de les signaler au Ministre délégué à l'Industrie qui suit déjà ce dossier avec une particulière attention.
Par ailleurs je n'ai pas manqué de faire part de vos attentes au Ministre délégué à l'Emploi, au Travail et à l'Insertion professionnelle des jeunes.
Je vous prie d'excuser le retard avec lequel vous recevez cette réponse.
Bien cordialement.
Le Chef adjoint de Cabinet
Gérard MARCHAND

9/10/06 8:51 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

on verra s'il y a une suite, mais je crains bien qu'il en est rien a cirer, Reynolds c'est moins médiatique que Zizou !

9/10/06 8:47 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.