GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

26 octobre, 2006

CE, table ronde et tensions.

Lors du CE extraordinaire de mardi dernier, l'événement marquant fut un malentendu. Alors que les document remis par la direction au cabinet Syndex, ainsi que les texte du Livre IV faisaient état d'un besoin de dégager 3,3 M € de ressource, la direction a soutenu au cours de ce CE que le besoin était en réalité de 7,5 M €. Cela fiche toute la démonstration des représentant du personnel en l'air. Il semble que ce genre d'incident soit à ce jour unique dans les annales de l'expertise. Syndex s'étonne, et la direction pense que les données étaient implicitement contenues dans les documents. Personne n'est donc d'accord et la situation reste à clarifier. Alors qu'à chaud, je pensais la direction de bonne foi, avec le recul et au vu des enjeux, je pense que « it's not fair ! » (c'est pas du jeu !) pour reprendre les mots de Faye Dunaway ligotée dans sa salle de bain (petit jeu du jeudi, devinez le film !). Je doute désormais de la bonne foi ! Les représentants ont remis une motion à la direction et la séance est suspendue. Elle reprendra le 6 novembre. Par ailleurs, les propositions alternatives ont été remises et la direction doit les chiffrer afin d'en évaluer l'intérêt.

Mardi soir, à l'appel de la CGT et de la CFDT, un débat sur l'emploi s'est tenu. Honnêtement, je ne suis pas sûr qu'il en soit sorti grand chose. Mais je ne suis pas certain d'avoir tout saisi ! Je crois que les solutions à nos préoccupations sortent du cadre d'opposition usuel et que les protagonistes sont un peu bridés par leurs grilles de lecture respectives. Pour l'instant, cela ressemble à un dialogue de sourd et je ne sais pas comment monter le son ...

Hier, une table ronde a réuni des représentants de la direction, du personnel et des pouvoir publics. Les échanges furent polis mais fermes. Il en ressort que la direction fermera le site, un point c'est tout ! Ils ont étudiés toutes les autres possibilités, celle retenue est la meilleure, point. Cela ressemble à de l'arrogance à s'y méprendre. Je suis désolé, mais M Gibson, en soutenant mordicus que la fermeture du site n'était pas liée au projet Acceleration, fait une erreur ! Un document interne lie clairement la fermeture au projet Acceleration ! Faut pas pousser Mémé !

L'assemblé générale qui a suivi a montré que la fermeté de la direction dans sa décision a fortement affecté les salariés.

Aujourd'hui, des élus du CE rencontrent la Direction Départementale du Travail et de l'Emploi. Le directeur départemental du travail été présent hier à la table ronde et il a ainsi pu avoir les infos en direct.

Enfin, quelques précisions sur une notion qui risque d'être utile à l'avenir. Malgré le taux de chômage, il reste des emplois dits en tensions. Il s'agit d'emplois qui ont du mal à trouver preneur ! En effet, il s'agit généralement de boulots pas forcement très qualifiés, pas forcement très bien payés non plus, et durs parfois (contrainte physiques ou contrainte d'emploi du temps décalés). Dans son livre, chômage, des secrets bien gardés, Fabienne Brutus explique très bien cette notion, ainsi que la volonté de l'ANPE de diriger les chômeurs, au fur et à mesure que le temps passe, vers ces métiers qui ne trouvent pas preneur car généralement, le compte n'y est pas ! Le salaire n'est pas à la mesure des contraintes. C'est le paradoxe de ce système libéral. Le marché de l'emploi n'obéis pas toujours à la loi dite de l'offre et de la demande ! On pourrait en effet imaginer que le prix de ces jobs pourrait monter avec la baisse de l'offre, mais non ; l'ANPE se charge de réguler le marché en contraignant les chômeurs de trop longue durée à les accepter. Concrètement, si vous avez une qualification, un métier et que vous souhaitez continuer à l'exercer, fusse ailleurs, ce ne sera pas forcement possible. Et plus votre durée de chômage sera grande et moins se sera possible. On vous demandera de revoir votre copie, d'être réaliste, de faire des concessions quant à vos exigences tant en salaire qu'en type de travail. Au bout du compte, si vous êtes vraiment rétif, ce sera la radiation ! Comme le disait Henri Krazuky qui sous des dehors approximatifs en casquette cachait un esprit fin servi par une authentique culture classique, le chômage est une bien meilleure contrainte que n'importe quelle police pour contrôler les classes susceptibles de devenir dangereuses. Accessoirement, le chômage divise les hommes et brouille leur esprit au point que parfois, si j'en crois certains commentaires, ils se trompent d'ennemis.


Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 26.10.06. Lien vers ce billet


17 Commentaires:
Anonymous au caboulot a dit...

il faut se préparer au boycott des produits de newell rubbermaind et surtout aider à la délocalisation des machines, je préconise un démantèlement en pieces détachées.
Waterman, il faut vous réveiller. Même combat l'été prochain!!!!!

26/10/06 9:21 AM  
Anonymous SARBANES a dit...

Bonjour

je reviens sur les echanges d hier, mais ou êtes vous à vous chamailler comme des enfants ? vous venez de vous allez decredibiliser l action, votre DG doit sourire, c est aussi dans la startégie que de diviser pour mieux régner. pensez à votre avenir et négociez fermenet vos droits. depuis que j'cris c est facile je suis le seul à dire bonjour ( politesse et respect) vous verrez que ce qu j ai annoncé est arrivé. plan prévue de longue date, strtégie de communication ... .
Donc si je peux me permettre, si vous souhaitez intéresser encore plus de personnes sur votre cas, il est important de rester sur un niveau professionnel. Ne donnez pas une image négative des salariés reynolds, des employeur potentiel regarde votre site. Parler écrire,c'est aussi se dévoiler. Cessez de parler de boycotts cela ne se fera pas ou si peu longtemps. NEGOCIEZ C EST DU CONCRET ET SURTOUT VOTRE AVENIR

26/10/06 10:31 AM  
Anonymous HN a dit...

J'aime les donneurs de conseils,surtout quand ils sont bien lisibles!

26/10/06 10:59 AM  
Anonymous plucomavan a dit...

Vas te faire voir avec tes conseils !!!!!!
C'est trop facile de parler comme cela. Intervient la prochaine fois pendant l'AG.
Super pour ta touche de politesse mais c'est pas avec cela que l'on construit une nouvelle société ou les salariés auront enfin des droits. Cela fait 38 ans q le site de production de valence et leurs salariés donnent une image positif de leur professionnalisme. Ces derniers ont fait le PRESTIGE de la marque "REYNOLDS".

26/10/06 11:24 AM  
Anonymous le che a dit...

15000 € de salaire mensuel pour la LE BRETT vrai ou faux?
si c est vrai c est une honte!

26/10/06 3:22 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Si c'est vrai ,c'est une honte?
car ce montant , c'est la prime de licenciement de 25 ans de travail pour un ouvrier (environ).
ce qui prouve bien que le groupe a de l'argent.
En esperant que pour les salariés
les négociations au sujet des primes de licenciement soient correctes .les salariés REYNOLDS le meritent

26/10/06 3:48 PM  
Blogger poudredescampette a dit...

Comme ils sont élégants les 4 croque - mort que l’on découvre dans le daubé de ce matin, et leurs costards noirs de circonstance et leurs cravates rouges comme un hommage à la couleur du logo reynolds et leur regards, leurs regards catastrophés plein de tristesse qu’ils ont l’habitude d’arborer, dans pareille circonstance (car à mon avis tuer des boîtes en France et partout ailleurs est devenu si banale pour eux, qu’ils ont le talent des gens bien rodés.)
Comment cela est-il possible, sont-ils seulement conscients qu'ils pillent des décénnies de travail et de recherche sont-ils conscients des bouffées de haine qu’ils inspirent ? Comment ne pas comprendre les débordements même s’ils sont condamnables ?, la violence d’un tel dénouement est si palpable que même les gens de l’extérieur la ressentent, et pourtant, ni Michelin, ni Danone, ni Lu ni toute la cascade de boîtes sacrifiées sur l'autel de la rentabilité n’a engendré de mouvement sérieux en Europe, battez-vous, ne vous laissez pas faire, les repreneurs potentiels vous jugeront aussi sur votre détermination.

26/10/06 5:05 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

il ne faut pas les acabler ils se battent pour leur pays eux...!ils faut plutot s'en prendre aux vrais responsables qui laissent faire cela , et en partie c'est nous !

26/10/06 5:50 PM  
Anonymous un salarié reynolds a dit...

c'est peut etre nous!
mais il ne faut pas oublier les collabos.
Badoil et ricome

26/10/06 7:22 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

moi je pense qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le meme sac Badoil n'est pas un fumier comme Ricome ou comme certaine personne qui vont aux heures d'info et aux manifs et dés qu'elles arrivent a l'usine vont faire un compte rendu a Riri

26/10/06 9:01 PM  
Anonymous LE CHE a dit...

je ne suit pas specialement d accord pour les 2 dernier se sont 2 petits chefs sans aucune importance et aucun pouvoir decisionnaire dans l entreprise sauf pour te dire tu prends cette machine ou tes rtt sont refusées
ca va pas chercher bien loin
attaquons plutot le cote obscur qui vient d en haut!

26/10/06 10:13 PM  
Anonymous le che a dit...

et le resistant si tu veux gagner une guerre attaques toi a ces officiers plutoy qua ces soldats ou sergents

26/10/06 10:18 PM  
Anonymous Ella a dit...

Ho la ! c'est quoi ces dénonciations qui ressemblent finalement beaucoup aux méthodes qu'elles sont sensées dénoncer. C'est à dire, calomnie sous couvert d'anonymat c'est tellement plus facile... Surtout ne nous trompons pas d'adversaires, ce sont bel et bien les américains qui ont pris la décision de virer 256 salariés, largement aidés par la direction parisienne ... Ne donnons pas aux autres l'importance qu'ils n'ont pas... Et puis évitons d'écrire en majuscules, ça fait mal aux oreilles...

26/10/06 10:50 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

et bien, resistant!!!! avec des discours comme ca tu vas pas aller bien loin!!! tu dois etre un de ceux qui ont une grande gueule mais qui n'en branlaient pas une quand il fallait bosser!!!!

26/10/06 10:53 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Ella: se défendre contre des adversaires, bien sur !, mais les vrais responsables sont ceux qui font les lois et les font appliquer et nous les citoyens qui leur avons donné ce pouvoir.a nous de faire changer cela pour l'avenir de nos emplois et retraites et surtout ceux et celles de nos enfants (tout simplement l'avenir de notre pays) car apres Reynolds beaucoup d'autre risque encore de subir le meme sort ,aidons les....et ne pas oublier rapidement.

27/10/06 8:17 AM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonjour,

Désolé resistant, mais j'ai supprimé tes com qui mettent en cause des personnes alors que leur niveau hierachique ne le justifie pas. Ce n'est pas Je Suis Partout ici ! Toujours les mêmes règle quant au respect des personnes (même si on peut parfois estimer qu'elle ne sont pas respectables), pas de nom qui ne soit public. Cela exclue par conséquent de nommer ou de rendre reconnaissable toute personne hors direction et certains reresentants du personnel.
Comme je l'ai déjà dit, je ne souhaite pas modérer les commentaire (par principe et pas le temps).
Je vous remercie de votre copmpréhension.

27/10/06 8:57 AM  
Anonymous popol a dit...

il y a toujours des grandes gueules qui chante l internationale au lieu d ecouter les representants expliquer la situation lors de l'AG de mercredi

27/10/06 4:23 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.