GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

08 février, 2007

Prise de conscience.

Aujourd'hui, devant l'usine à partir de 10:30 certains d'entre nous assisteront avec plus ou moins de calme au départ des machines vers d'autres cieux. J'espère que nous saurons nous montrer digne face à l'insolence. Mais je préfère l'avenir et ses promesse aux déceptions passées. Mais pour que l'avenir tienne les promesses de nos espoirs, il convient de comprendre le passé et le présent. Pour cela je vous propose le livre La Grande Désillusion de Joseph E.Stiglitz. M Stiglitz n'est pas exactement n'importe qui, ni exactement un gauchiste ennemi du système. Ce monsieur a été prix Nobel d'économie et est un libéral bon teint. Mais il a oublié d'être con pour être clair. Après avoir été conseiller économique pour le président Clinton, il a été économiste en chef de la Banque Mondiale. Son livre narre ses constat et désillusions à ce poste dont il a d'ailleurs démissionné. On apprend notamment qu'à l'origine, la Banque Mondiale devait soutenir une vision Keynésienne de l'économie (le contraire de ce qu'on nomme l'ultra libéralisme). Cette institution s'est donc dévoyé, prisonnière d'un dogme économique qui ne résiste pourtant pas aux faits. Cette institution, ainsi que l'OMC ou le FMI n'est pas issue d'un processus démocratique. Aussi, de fait, elle ne rend pas de comptes aux peuples. Comme elle prête de l'argent au pays qui en ont besoin, elle dicte ses conditions. Actuellement, les conditions prennent la forment de ce qu'on nomme pudiquement des plans d'ajustement (on libéralise à outrance et brutalement). L'effet le plus souvent constaté c'est le chaos et la misère. Ce livre mérite vraiment qu'on s'y arrête et qu'on prenne le temps de le lire et le comprendre. Il ne demande pas un bagage particulier, seulement du bon sens et un minimum de volonté. Cet ouvrage et d'autant plus important que la critique vient du coeur du système. M Stiglitz n'est pas du tout anti-capitaliste et sons propos a d'autant plus de force.

Autre source l'émission là-bas si j'y suis du 31 janvier 2007 (au format .mp3 ( 30 Mo) ou au format .rm ( 8 Mo), pour le format .rm, un lecteur ici. Un autre économiste, Frédéric Lordon explique comment la finance a pris le pas sur le capitalisme industriel. C'est très intéressant, d'autant plus qu'on comprend tout. Pas de jargon, pas d'élipse mais un discours clair sur les causes et les effets. Il estime que l'année 1986 est importante. C'est en effet cette année là qu'a été permise, en France, le liberté de circulation des capitaux. Malheureusement pour eux, c'est bien un gouvernement socialiste qui a pris cette décision (Beregovoy). Cette libéralisation de la circulation des capitaux rend en effet beaucoup plus facile la circulation des investissements étrangers dans le pays. En dernière analyse, cette liberté renforce de fait le pouvoir de l'actionnariat. Malheureusement, il n'y a pas, actuellement, de contre-pouvoir susceptible d'inverser cette tendance. Il suffirait pourtant qu'une volonté réelle de légiférer existe.

Mais tout ne vas pas si mal comme nous l'apprend le vénérable et valeureux Canard. Sentant les élections arriver avec, peut-être, son cortège de déculottés, les députés (majorité UMP) se sont voté une bonne assurance chômage. Alors qu'ils bénéficiaient avant d'un semestre de traitement (5 800 € mensuels) le temps de retrouver un boulot, ce nombre de semestres est passé de un à dix (5 ans !) avec, il est vrai, un taux dégressif. Voilà sans doute un exemple à suivre pour réformer en profondeur et de façon populaire les caisses de l'ASSEDIC ! Je suis heureux de constater que certains politiques, un peu comme quelque courageux professeur Nimbus, aient à coeur de tester d'abord sur eux-mêmes l'effet des réformes futures ! Bravo !

Enfin, les autres chiffres du chômage sur le site de BIP 40.


Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 8.2.07. Lien vers ce billet


9 Commentaires:
Anonymous raslebol a dit...

j'en ai ras le bol de la "dignité" !
La dignité ca aide ce qui nous foute dehors et ce qui se sentent mal à l'aise en ce moment...
Arretons de nous brider avec ce concept de merde, "la dignité" personne n'en a eu pour les salariés Reynolds depuis le mois de juin !!!

8/2/07 8:18 AM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Je commentais pour dire autre chose, mais je réponds quand même, kamarade. Si c'est pour voir des trucs voler vers des camions ou des anglais qui passent par là, à mon avis, c'est pas la peine ! L'ennemi (qui rappelons-le, règne ici bas !) n'est pas là. Si seulement tout ça pouvait pousser les gens à essayer de comprendre et agir en conséquence, plus s'impliquer dans la vie de la Cité par exemple. C'est ce que je voulais dire !
Sinon, un article à lire.

8/2/07 11:31 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

ca bloque ca bloque

8/2/07 12:19 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est bien les gars, mais si vous pensez être le reflet de "Olivier.B", je pense qu'il y a encore pas mal de boulot au niveau
de la tolérance envers ceux du bas
qui bossent encore mais qui ont lutté jusqu'au bout auprès des syndicats pour éviter la fermeture..La tolérance, la sympathie envers ses semblables sont la vrai image d'un "Besancenot" et de gens de gauche. Cela mérite un certain respect non?.
Quelques personnes hostiles à ceux qui bossent aujourd'hui et qui se permettent de les juger, ont certainement oublier avoir accepté des primes beaucoup plus importantes que celles versées aujourd'hui pour faire tourner certaines chaînes juste au lendemain de l'annonce de la fermeture de l'usine. C'est à mon goût beaucoup plus grave mais on ne leur en a pas tenu compte nous...D'autres ont oublié la solidarité qu'on leur a témoignée
lors de sévères menaces de licenciement venant de la direction à leur égard .
A méditer.....Salut à tous

8/2/07 5:42 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Olivier Besoncenot nous a encore apporté son soutien ce soir dans A vous de juger sur la 2ème chaine.
Merci encore à lui.

8/2/07 11:09 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

oliver b va t il nous rendre nos machines et notres boulots avec le soutien quil nous porte!!!! j en doute, et vous a+

9/2/07 12:31 AM  
Anonymous http://besancenot2007.fr a dit...

Dis nous ou tu etais le "11 sept 2006" ?
Tu te faisais peut etre prende en photo, dedicaser un tee-shirt de la lutte ou meme serrer la main à O Besancenot.

Si on pouvais delocaliser aussi ta conneries en Chine et celle de tes complices ... il n' y aurait plus de chomage en France.

9/2/07 7:31 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

pourquoi être aussi méchant ?????

9/2/07 8:13 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

dkslvoet la tienne connerie elle et ou lit ou relis le 4 com ca c est bien dit !!!

9/2/07 9:04 AM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.