GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

25 janvier, 2007

Pas toujours les mêmes !

C'est vrai, quoi, à longueur de blog ici, on critique les patrons et leurs actionnaires ! C'est pas bien, pas toujours les mêmes, c'est trop facile ! Il existe en France, une catégorie de la population vers qui, chaque année, ce sont des dizaines des milliards d'aide publique de l'Etat (je ne parle pas des régions !) qui sont distribuées. Ces aides de l'Etat on représentés pour l'année 2005, 57 milliard d'euros. Comme on ne se refait pas (La France a une réputation à soutenir !), les dispositifs par lesquels on peut se procurer ses aides sont multiples et complexes. Pas moins de 6000 ! Pour se faire un idée, les budgets en jeu sont énOrmes ! Plus que l'éducation, environ deux fois la défense ou la presque totalité des dépenses hospitalières ! Selon les règles du jeu Européennes, ces aides ne devraient pas excéder 10 milliards d'euros. Tout ça représente environ 4 % du PIB. Vu le nombre de personnes qui payent l'impôt sur le revenu (50 % des foyers fiscaux), ou même sur la fortune (1 % des rentrées fiscales !), c'est surtout des entrées type TVA et TIPP qui financent, donc la plupart d'entre nous ! Alors vous vous demandez qui peuvent bien être les heureux bénéficiaires de ces aides ! Les profs ? les fonctionnaires ? Les paysans ? Les SDF (non là, je blague !), les politiques ? Qui donc peut représenter un population assez nombreuse et assez dans le besoin pour justifier de telles dépenses ? Les chômeurs me direz-vous ! Pas loin ! C'est juste en face, c'est les entreprises ! (lire, une fois n'est pas coutume, l'article du Figaro d'Anne Rovan, publié le 24 janvier 2007 !)

Alors qu'aujourd'hui, le MEDEF fait sa grand messe (5000 patrons au même endroit !) à Bercy, avec l'idée de fustiger ses satanées 35 heures, et les trop de charges par-ci, les pas assez flexibles par-là, il est bon de rappeler quelques chiffres ! (Lire l'article de l'Huma).

Ben finalement si, c'est des fois un peu toujours les mêmes ...

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 25.1.07. Lien vers ce billet


21 Commentaires:
Anonymous Anonyme a dit...

Dva a dit

J'ai écouté ces infos au JT hier soir , mais j'ajouterai que les élections présidentielles approchent et que le gouvernement en place entend le mécontentement grandissant des travailleurs et pour calmer le jeu montre du doigt les créateurs d'entreprises, à jute titre d'ailleurs .
Mais il s'agit là d'une manoeuvre électorale et je pense que personne n'est dupe .
Dva

25/1/07 2:00 PM  
Anonymous Ella a dit...

Ben oui Diogène, toujours les mêmes, y'a-t-il une morale à ton histoire ? En tout cas on est bien content y'a plus de pauvres SDF dehors, ils sont tous casés...non je rigole...on se contente juste de licencier des éduc spé à l'Etape à Valence, ça coute moins cher de prendre des bénévoles....T'a eu tort de mourir maintenant l'abbé Pierre, on avait encore besoin de toi...

25/1/07 7:50 PM  
Blogger RDbonR a dit...

Injustice : "Le plus grand mal, à part l'injustice, serait que l'auteur de l'injustice ne paie pas la peine de sa faute." (Platon)

25/1/07 9:57 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Dva a dit

Platon avait raison si un coupable ne paie pas la peine de sa faute cela ajoute pour la ou les victmes de la douleur à la douleur .

Pour en revenir aux aides distribuées en milliards d'euros aux entreprises alors que dans la rue des personnes meurent de faim et de froid et d'autres qui se retrouvent sans travail ... le gouvernement ne devrait-il pas aider en priorité ces pauvres gens ?
il y a là vraiment une société qui va mal .

Toujours dans le cadre des présidentielles hier c'était les toubibs qui étaient su la sellette :
Il est vrai que certains abusent et font des dépassements de tarifs inacceptables ceux la sont à montrer du doigt .
Mais par contre une bonne majorité de mèdecins passent leur vie au service des patients ,sauvent des vies et méritent leur salaire.

Quelle catégorie sociale sera montrée du doigt ce soir ?
je vous le dis , manoeuvre électorale tout ça ! Opposer les uns aux autres , diviser pour ...

Dva

26/1/07 6:46 AM  
Blogger brigetoun a dit...

mais voyons ce n'est rien ces aides,(et elles sont rudement bien réparties).
Je ne comprends pas comment les patrons de TPE acceptent d'être représentés par le MEDEF

26/1/07 8:11 PM  
Anonymous lateteote a dit...

Le pouvoir du Medef et leur mondialisation est insupportable!
Les multinationales avec l'aide du patronat et du gouvernement licencient des dizaines de milliers de travailleurs et délocalisent à tour de bras. Leurs seul critère de décision, c’est le fric,et ses profits. Les moyens de repression mis en place sur les sites à délocaliser sont révoltantes et humiliantes Ils ont tellements manipulés notre société, que même jetés de leur travaille des salariés parviennent encore à s'associer à la disparition de nos machines pour des destinations ou le droit du travaille n'existe pas.
Cette fuite de notre savoir faire et tous ces aides de l'état en milliard d'euros sont inacceptable et effrayant pour l'avenir nos regions. Les dégats sociaux sont irréparables.
On a vite fait de se retrouver à la rue dans cette société agressive, rien a changer malgres des gens qui luttent depuis des années.
comme dit "Ella" l'abbé Pierre, on avait encore besoin de toi...

26/1/07 9:38 PM  
Anonymous nuisance a dit...

Petite visite sur le site du Comité "Rentre chez toi".
Les nuisances du manipulateur Sarko sont permanentes.
-------------------------------

http://rentrecheztoi.blogspirit.com

---------------------------

26/1/07 10:12 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Informarion "aprés demande d'explications au sujet de la fameuse "lettre recommandée"auprés de l'inspection du travail:
D'aprés eux nos délégués syndicaux
doivent être en mesure de nous fournir toutes les explications à ce sujet étant donné qu'elle fait parti de l'accord signé(ils sont formels).de plus l'inspection du travail n'a aucun document sur cet "accord " pour pouvoir nous l'expliquer et ce n'est pas leur "JOB"(d'aprés leur propre terme)mais celui de nos délégués et de la direction.
Si vous voulez vérifier celà vous
pouvez vous renseigner directement
par télephone au 0475752100(permanence tel. de l'inspection du travail.
Bon courage à tous!!!

27/1/07 9:03 AM  
Anonymous assistance a dit...

Moi on m'a dis que nos delegués devraient nous trouver du boulot. Et comme on as voté pour eux, ils doivent nous faire le complement de salaire. Il faut meme qu'il nous paye a manger chez "pic". Si on as une voiture ancienne, ils doivent nous accompagner pour le control technique, si le controle technique est mauvais il faut qu'ils nous payent une voiture neuve. On m'as dis aussi que si on manqué de temps pour faire le menage à la maison, nos partenaires sociaux devaient passer un peu de temps pour passer l'aspirateur et faire les vitres chez nous.
C'est bien les délégués, j'ai bien fait de voter pour eux, j'ai meme pris m'a carte pour etre syndiqué.
Je vais meme fonder le "syndicat des assistés" ben oui y'a deja la "Direction Assisté" sur ma voiture .
Au faite c'est quoi un syndicaliste et le code du travail ??????

27/1/07 9:38 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

On leur en demande pas temps!!
Juste d'assummer leur fonction jusqu'au bout vis a vis des employés(ées)qui leur on fait confiance jusqu'à présent!
sinon à quel Saint se vouer ????
Pour l'"abbé Pierre "c'est malheureusement trop tard!!!

27/1/07 10:04 AM  
Anonymous noé a dit...

et oui c'est bien un probléme de communication qu'il y a, il faut se bouger bien sur mais ce n'est pas facile d'avoir les infos quand meme, nos délégués devraient voir ce probléme qui n'a que trop duré.
honte a toi " assistance" quel état d'esprit tu as !, j'espére pour les Reynolds que tu n'es pas délégué!

27/1/07 11:28 AM  
Anonymous EllaRasLaCasquette a dit...

les délégués ont fait leur boulot, bon c'est vrai que le ménage laissait un peu à désirer...promis on fera mieux la prochaine fois. Les lettres envoyés par la direction sont effectivement le résultat d'un accord MAIS là où les choses auraient pu être simples la direction a fait très compliqué...Et d'ailleurs quelle direction ? La DRH est seule maintenant sur le site à gérer les 256 cas particuliers qui se présentent. Les autres protagonistes de l'affaire sont vaillamment retournés dans leurs bureaux parisiens et déposent un cierge tous les matins pour qu'on ne les rappelle pas chez ces fous de Reynolds...Et en plus la DRH n'est pas présente à plein temps sur le site...Il avait été prévu que se tienne une réunion il y a déjà une bonne semaine pour rassembler TOUT le personnel et EXPLIQUER à chacun les différents courriers légaux que l'on va recevoir ( parce que là c'est qu'un début). Vu la pagaille ambiante ça n'a pas été fait. Les délégués repondent comme ils peuvent aux demandes, faut-il encore savoir ce que chacun veut réellement. ( parce que soyons réalistes entre ceux qui veulent rester mais qui ne le disent pas vraiment, ceux qui veulent partir mais quand même si je pouvais rester . ceux qui pataugent, personne ne sait vraiment où on en est. Et cet état d'incertitude et d'attente est évidemment insupportable, mais là encore les délégués n'y peuvent rien... )Il y a 3 sortes de courriers , celui destiné aux salariés dont TOUS les postes de leur fameux"groupe d"emplois" sont supprimés, celui aux salariés dont UNE PARTIE des postes du "groupe d"emplois" sont sauvés et celui aux salariés dont TOUS les postes du "groupe d"emplois" sont sauvés. mais ne manquerez vous pas de me demander c'est quoi les groupes d'emplois ? Et ben c'est sensé être des groupes dont les emplois sont similaires aux votres...ça ne marche pas à tous les coups et c'est bien là que ça merde aussi. Mais ça les délégués n'ont eu aucun regard là dessus, encore quelque chose qui a du se traiter là bas vers les Champs Elysées. Et là cette fin de semaine, en plus du "rien ne va plus" la direction s'est aperçu d'une erreur de frappe (envore un mauvais copié collé ) dans des courriers, et donc du coup certains vont recevoir une autre lettre rectificative. Je ne sais pas si les délégués seront assez nombreux pour vous les apporter chacun chez soi, parce que quand même y'avait pas foule pour faire ce boulot de faignants aux dernières élections...Alors oui c'est la grosse panique, mais parce que les américains et leurs potes parisiens ont fait leur boulot et que maintenant c'est comme qui dirait du détail !!!Et puis en passant j'oubliais de vous dire les délégués AUSSI sont virés, et certains sont même dispensés d'activité, et puis même que des fois ils vont aussi essayer de se trouver du boulot et que même ça risque d'être difficile parce que on connait des noms et que même quelques uns voudraient faire des formations et que non on a pas encore installer notre ligne téléphone "assistance permanente". Et que merde à la fin personne n'a voulu ce qui arrive, à part la direction donc qu'ils prennent leurs responsabilités ces gens là Mr Leclerc, Mme Shorter le Bret, Mr De Pommereau et qu'ils viennent donc répondre aux salariés.
ps: Noe je pense que tu dois manquer un peu d'humour !!!mais c'est aussi une chose que les américains nous ont volé, le sens de l'humour...

27/1/07 11:35 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Cette dernière réponse aux graves questions qui nous sont infligéees (employés et aujourd'hui victimes)en dit long sur le soutien qui nous est porté.Plus personne semble avoir d'intérêt pour nous,moi qui continuais à penser que pour certains ,le "syndicalisme" était une vocation et pas un simple divertissement passagé et que cet esprit de dévouement allait au delà des barrières d'un vulguaire
licenciement.
Des actes valent surement mieux que de trops longs discours...

27/1/07 3:45 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Au vu de tous ces commentaires, on voit bien que rien n'est clair:
-Les délégués qui ont signés des accords n'ont apparemment pas expliqués aux salariés (syndiqués ou non)ce que ça impliquait, personne n'a su qu'il y allait avoir des courriers, ce qu'il fallait répondre selon ce qu'on voulait faire, si on ne répondait pas, les conséquences engendrées, vers quelle personne ou quel organisme se tourner pour avoir des explications.
Que ce soit des employés syndiqués ou non, des employés qui travaillent actuellement(parce que de toutes les façons le combat principal était avant la signature finale) ou des employés qui restent chez eux, tous ont le droit d'être informés!
DONC:
Que les délégués organisent au plus tôt une réunion pour expliquer toutes les conséquences des accords signés (avant le 31 janvier, merci)et que les syndicats jouent leur rôle d'assistance aux employés sans rancoeur et sans copinage afin de donner à tous une image positive.

27/1/07 4:06 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

y'a qu'a mettre le feux a l'usine pendant que les machines sont encore la. Comme cela la direction va s'interesser a vous.
C'est eux qui ont foutu le bordel dans vos vies, pour faire plus de profits ailleur.
Pas les partenaires sociaux !!!!!

27/1/07 5:26 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

il faudrait que l on aille tous dans le bureau de casta lundi matin a 9 heures et ont pourrait avoir peu etre les bonnes info

27/1/07 6:26 PM  
Anonymous marie a dit...

A tous les anonymes : je vous attends lundi à 08h en salle de délégués, je serais là.

27/1/07 7:08 PM  
Anonymous steak haché a dit...

Tu sais ella des fois les choses sont faites ainsi et un licenciement est obligatoire, pour l'etape tu as qu'a aller les aider si tu es si forte quie ça ntoi et que tu peux remonter la situation, ne parle pas de ce que tu ne connais pas, tu ne sais pas l'histoire de cette assos.

28/1/07 11:52 AM  
Anonymous Ella a dit...

Je n'y comprends rien à ce que tu racontes "steak haché", de quoi un licenciement est obligatoire ? Peut-être qu'effectivement je ne connais pas l'histoire de l'Etape, je sais juste ce j'apprends en écoutant autour de moi, par contre ce que je sais c'est que depuis le règne de Labaune puis Balsan les subventions aux associations n'ont jamais cessé de chuter. Ce que je sais c'est que si la MJC de Valence le Haut ( et qui oserait dire qu'elle n'a pas son utilité dans ce quartier ?) existe encore elle le doit au combat que les salariés, bénévoles, adhérents et sympathisants ont mené pendant de longs mois. Et qu'il faut une sacré foi pour bosser comme ils le font. Ce que je sais c'est que le service des gardiens médiateurs créée il y a 5 ans par les HLM et la mairie de Valence et qui a prouvé son efficacité pendant les émeutes des banlieux en nov 2005 fonctionne aujourd'hui avec 2 personnes pour 15 il y a 5 ans. Ces médiateurs ont été recrutés avec des contrats aidés, jetables après 5 ans sans primes de précarité, sans remerciements, sans aucune proposition de la mairie. Des remplaçants sont prévus, quand ? qui ? mystère ! Ils seront de toute manière virés aussi. Le boulot d'écoute, d'aide, de confiance mis en place depuis 5 ans avec les gens des quartiers du Polygone et de Fontbarlettes est à reprendre à zéro, et les médiateurs virés iront pointer au chomage. S'ils restent suffisemment de temps au chômage peut-être retrouveront un contrat aidé. Ce que je sais c'est que je ne peux pas dire "ouais les choses sont ainsi faites" parce que derrière tout ça encore et toujours ce sont des gens qui morflent. Je ne suis pas si forte que ça j'essaie juste d'être en accord avec mes valeurs, les miennes, à moi. Et puis d'abord j'ai horreur de la viande rouge...

28/1/07 7:19 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Cool EllA les week end c'est fait pour tout le monde les salariés,les délégués et les patrons.Tu ne changera pas la face du monde.
Simplement mais sûrement et en tout cas avec une hargne et un courage immense tu as amélioré le quotidien des salariés REYNOLDS pendant des années et aujourd'hui tu batailles pour que les mesures du plan social soient mise en application du mieux possible.
Cela c'est un fait.
Maintenant les conseilleurs et les esprits chagrins, auteurs des commentaires ci dessus ne te méritent pas et pourraient se retourner vers la direction pour les réponses à leurs questions.
Ou pourquoi pas se constituer en association des défenseurs des salariés de la derniére heure.
Il n'est jamais trop tard,mais cela demande de l'energie et puis un peu de courage.
Allez àdemain la nuit porte conseil,parait-il.

28/1/07 8:31 PM  
Anonymous mimi a dit...

bravo anonyme juste avant tu a tres bien parlé bonne nuit à tous

28/1/07 9:14 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.