GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

23 novembre, 2006

Bavardages.

Une petite réponse aux commentaires de éh ben. Je ne sais pas si tous sont conscients de l'investissement des représentant du personnel. C'est sans doute la mission la plus longue et a plus intense qu'ils aient jamais eu à mener à son terme. En plus, il n'est pas question de se dérober et ce n'est certainement pas facile. Alors, effectivement, l'info ne peut être faite en temps dit réel. Tout est susceptible d'évoluer du jour au lendemain voire dans la journée. Les documents relatifs à cette affaire représentent des kilos de papiers, des dizaines de méga-octets et des heures de lectures et, j'ose le dire, de réflexion. Des quintaux de doutes aussi. Synthétiser et faire une information digeste à un rythme soutenu est tout simplement impossible. Le rythme des réunions est assez intense et ce matin, les représentants du personnel rencontrent 3 cabinets de reclassement qui convoitent le marché des Reynolds (c'est aussi de cela qu'il s'agit) et cet après midi, c'est le CE ordinaire (si j'ose dire). Entre ces réunions, il faut réfléchir, supputer la stratégie de la direction, consulter avocats et experts comptable, décider de ce qui paraît être la meilleures stratégie et essayer de ne pas rester prisonniers de choix antérieurs (sortir de ce que Jean-Léon Beauvois appelle les pièges abscons, relire le Petit Traité de Manipulation à l'Usage des Honnêtes Gens ). Il y a aussi les sollicitations des journalistes auxquelles il faut répondre, les contacts avec les politiques et l'expédition des affaires courantes. C'est largement plus qu'un boulot ordinaire et les journées dépassent allègrement les horaires normaux. Il faut aussi se protéger, parce qu'on a vite fait de s'emporter, de se laisser aveugler ou d'avoir envie de tout envoyer au diable !

Hier, le CE extraordinaire de lundi dernier a repris. M Pascal Stalmach (spécialiste du Lean Manufacturing), qui vient d'être propulsé à un poste qui ressemble à une direction industrielle, a essayé de convaincre et d'expliquer au CE les détails du transfert des machines. Je ne crois pas qu'il ait convaincu. La direction est de toute façon arc-boutée sur sa décision de transférer la production au plus tôt. Il ne semble plus y avoir de possibilité de discussion à ce sujet. Par contre elle a consenti quelques avancées sur les dispositions du livre III. Le cas de l'indemnité complémentaire ainsi que quelques dispositions annexes reste en suspend. Mme Schorter Le Bret est revenue à la charge pour demander au CE de fixer une date pour donner les avis tant attendus. Ce dernier n'a pu accéder à se demande. En effet, la semaine prochaine est chargée (CCE ordinaire, réunion de négociation sur le plan de préretraite, le tout à Paris), et il y a toujours un différent sur l'information relative à la note économique et les solutions alternatives.

Comme cette situation est rendue possible par un environnement politique et économique qui peut changer (si on le veut vraiment !), le Comité antilibéral unitaire gauche Valence se réunis ce soir, à 20:00 au Foyer Laïque de Valensolle (25 rue Albert Thomas), pour penser ce changement. Vous y êtes invités, chacun a sa pierre à apporter à cet édifice. Que l'on sache simplement que d'autres comités tel que celui de Valence se réunissent actuellement un peu partout en France, et que le succès dépasse d'ors et déjà les espérances. Il ne s'agit pas de penser une révolution, mais une façon humaine de vivre ensemble dans la dignité (on ne demande pas la lune !). L'expérience que nous vivons actuellement est emblématique des maux de notre société.


Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 23.11.06. Lien vers ce billet


5 Commentaires:
Anonymous plucomavan a dit...

"éh ben", il vaut mieux q tu ne sache pas grand chose, car on en as rien a foutre du temps perdu pour nos dirigeants. C'est eux qui on organisés cette merde.
N'ecouter surtout pas P Stalmach, il organise la destruction de nos industries Francaise avec des théories économique qui n'arrangent que les financiers.
Vive les comités ANTILIBERAUX

23/11/06 9:48 AM  
Anonymous éh ben a dit...

Plucomavan: je crois que tu as mal interprété mon message, le temps perdu n'est pas perdu pour les dirigeants mais il est perdu pour négocier(donc pour nous),quand la date fatidique sera arrivée il sera trop tard ( meme s'il n'est jamais trop tard, mais apres, cela risque d'etre tres tres long ).c'est comme le fait d'aller a Paris pour négocier nous met certainement en situation d'infériorité, c'est certainement mieux d'aller au front quand on sent ses troupes derriéres soit.
Merci Diogéne pour les renseignements complémentaires

23/11/06 10:32 AM  
Anonymous plucomavan a dit...

effectivement je ne comprends rien a c q tu dis.

23/11/06 10:55 AM  
Blogger brigitte celerier a dit...

boycott repris à ma modeste échelle

23/11/06 12:44 PM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonsoir Brigitte,
en voulant vous répondre en fin d'AM, j'ai constaté une censure interne de ce blog. Merci de votre soutient.
Bien cordialement.

23/11/06 8:28 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.