GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

20 novembre, 2006

... mais ça va pas être facile !


Exit Indiana Jones, James Bond et autre OSS 117, si vous souhaitez de l'aventure, des rebondissements, des émotions (hé non, pas de bimbos, plutôt des femmes de tête à la personnalité affirmée !) ; vivez une fermeture d'usine coté syndical ! Lors de l'épisode précédent, le héros était menacé d'une plainte pour entrave par les méchant (on me pardonnera, j'espère, le manichéisme !) et ses compagnons en étaient fort marris. Mais 5 minutes plus tard (vendredi 17/11/06, 18:35) les conditions demandées par le secrétaire étaient acceptées. Il est vrai qu'il était sorti particulièrement tôt ce jour-là, à 18:30 ! A ce propos, on justifie le plus souvent une rémunération élevée par une grande responsabilité et beaucoup d'heures passées à la tâche. Deux conditions réunies par l'investissement syndical en milieu hostile. Cela pose des questions à mon avis (des questions qui peuvent fâcher d'ailleurs !). Fort heureusement, l'action syndicale n'étant pas rémunérée à son juste prix, cela provoque un investissement accru (il s'agit de ne pas entrer en dissonance cognitive !) des protagonistes (on lira avec profit le Petit Traité de Manipulation à l'Usage des Honnêtes Gens pour des explications sur l'engagement, voir aussi le site d'un des auteurs, Jean-Léon Beauvois ).
Le CE de ce matin s'annonçait donc tendu car une explication s'imposait. Par une manière d'intelligence collective, les salariés se sont spontanément présentés en bon ordre et dans le calme pour soutenir leurs délégués. C'est donc dans une salle bien remplie que le CE a commencé. La direction reproche principalement au élus du CE d'avoir déposé une plainte pour entrave. Elle estime donc que les discussions se déroulent sous une sorte de menace. Soit. Mais l'usage de ce même type de recours par la direction a des effets considérables. En effet, forcer un avis du CE rend caduques de fait les discussions en cours. On ne peut porter un avis sur un texte qui n'est pas encore figé. Il existe sans doute de ses ambiguïtés du droit qui font la joie des juges (et la fortune des avocats !) mais le risque est aussi grand que réel. C'est un peu comme si le même fusil était utilisé pour frapper avec la crosse par les syndicats et pour tirer de la chevrotine par la direction. Les dégâts ne sont pas les mêmes ! Les salariés présents dans la salle ont pu faire part de leur désarroi et de leur colère. Je tiens encore à souligner l'extraordinaire dignité, la mesure et l'attitude en tous points exemplaire des Reynolds. Dans beaucoup d'autres entreprises, une telle situation aurait pu se terminer en bousculade option noms d'oiseaux.
Ensuite, la direction a répondu, de façon assez convenue, aux questions des délégués sur le Livre IV (argumentation économique). Après un déjeuner simplifié, le CE reprit avec la même situation que le matin, les salariés présents étant principalement ceux de l'équipe de l'après midi. Des propos sensiblement identiques furent échangés. Comme M Niall Mac Millan était là, la direction a répondu sur une des propositions alternatives. Cette dernière suggère de ce recentrer sur les productions de très grandes séries et de laisser tomber l'épicerie. Bien que cette solution fasse bondir la productivité, réduise drastiquement le recours au personnel, ce n'est pas suffisant pour la direction. Là encore, on était dans le convenu. On put mesurer à quel point le monde financier a une vision assez simpliste du monde industriel. Les machines seraient transportables facilement, les réglages une formalité etc. C'est une chose que d'avoir une représentation mentale de la réalité, autre chose de se colleter avec. C'est évidement vrai en sens inverse, sauf que le monde industriel décide rarement du financier.
Le CE a été ensuite suspendu jusqu'à mercredi prochain à 13:30, pour pouvoir évoquer les propositions des différentes parties sur le livre III. Le fil du dialogue n'est donc pas rompu.

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 20.11.06. Lien vers ce billet


7 Commentaires:
Blogger RDbonR a dit...

Bonjour,
Après la saine lecture du "Traité de manipulation à l'usage des honnètes gens" je ne pourrai m'empêcher de vous conseiller un antivirus cérébral par un "Petit cours d'autodéfense intellectuelle".

21/11/06 9:09 AM  
Blogger RDbonR a dit...

Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

21/11/06 9:14 AM  
Anonymous nonaladelocalisation a dit...

Hier nous avons pu voir a quel point la direction nous ment et fait de la manipulation.
Bravo a tous pour cette demonstration massive de notre détermination et de notre calme face a ces gens irrespectueux.
Petite question, je suis d'accord que le CE ne rende pas d'avis, mais y a t il un délai légal pour donner son avis au plus tard?jusqu'a quand peut resister le CE?

21/11/06 10:24 AM  
Anonymous bimbo a dit...

ok pour la bonne tenue des salariés,mais la production n'a pas été reprise apres intervention dans le CE.que les délegués se mettent d'accord et plaident la meme cause et qu'ils disent bien tous le meme discour..

21/11/06 4:31 PM  
Anonymous éh ben a dit...

ah bon !, ils ont un discours ? c'est quoi ?

21/11/06 6:19 PM  
Anonymous plucomavan a dit...

"éh ben" vas y, vas negocier, vas parler de l'avenir de 256 personnes, prends des responsabilitées ...
C'est trop facile d'envoyer des phrases assassines, tout le monde c'est le faire.

22/11/06 9:22 AM  
Anonymous éh ben a dit...

perdre du temps comme ça c'est trop facile a faire,ce n'est pas par ce que je vous ai élu que je dois fermer ma gueule !. ne pas informer le personnel sur les négociations ce n'est pas le respecter, sûr que cela maintiens un climat social acceptable, mais au détriment de tous, ce temps perdu est précieux pour les dirigeants de l'entreprise chaque jour perdu sans avancé dans la négociation est un jour de gagné pour eux.

22/11/06 4:17 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.