GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

11 novembre, 2006

Retour sur l'AG.

L'assemblée générale s'est tenue et était de bonne tenue. Effectivement, des questions ont été posées et je crois que les réponses ont été complètes. Pour ce qui est des commentaire sur les emplois de la direction, je persiste ; il faut voir d'où cela vient, et dans quel but. Le propos de la lutte est désormais de garantir à tous une solution après Reynolds, une solution durable, compatible avec les formations et compétences (présentes et à venir) et correctes en terme de revenus. Il ne s'agit pas de décider à la place des gens, mais de mettre en place un dispositif qui permette le maximum (qui peut le plus peut le moins !).

Je reviens sur la discrimination dont il est question dans les commentaires. Le livre III n'est pas définitif, donc il ne peut faire l'objet d'un avis des CE et CCE et encore moins être mi en oeuvre. Par ailleurs, si les syndicats sont effectivement informés que des offres d'emplois ont été envoyées à la direction, ils n'en connaissent pas le détail. Par conséquent ils ne peuvent avoir de responsabilités dans les fuites incriminées. L'intérêt de la direction est de briser le collectif qui existe. Un moyen simple c'est de jeter quelques offres d'emploi en pâture. Cela me fait penser à une espèce de touriste qui jetterait quelques pièces à une nuée de gamins dans quelques ruelles du tiers-monde. Evidement, tout les gosses se disputent pour en avoir une. Pourtant il serait plus efficace de se jeter sur le touriste, le dévaliser et partager le butin ! Bon d'accord, de négocier avec le touriste ! Pourtant le touriste pense peut-être que c'est bien de filer quelques pièces plutôt que rien. Malheureusement, ce faisant il ne fait pas appel à l'humanité des enfants, mais à leurs tendances les plus égoïstes. Je pense que c'est mal, tout simplement. Je me fais une autre idée de l'homme. Les syndicat ont à coeur de mettre en place des dispositions qui augmentent les chances de retrouver une solution pour ceux qui en ont le plus besoin. Par contre, une fois qu'on y verra plus clair, il faudra effectivement que les annonces soient disponibles pour tous. Petit rappel cependant, l'usine n'est pas fermée ...

Lundi prochain, les organisation syndicales rencontrent la direction, et mardi, une réunion de négociation se tiendra à Paris pour continuer la discussion sur la proposition de plan de pré-retraite d'entreprise. Là encore, la direction apportera ses réponses aux propositions syndicales.

Libellés :


posté par DiogenePasCynique le 11.11.06. Lien vers ce billet


3 Commentaires:
Anonymous plucomavan a dit...

Regardez ce qui ce passe dans le Ardennes, 320 ouvriers de Thomé-Génot à Nouzonville pillés par un fonds d'investissement américain, comme chez nous.
Il faudra bien nous aussi taper un grand coups pour obtenir ce qui nous est du.

http://www.linternaute.com/actualite/depeche/21/232131/thome-genot_premier_soutien_politique_national_apres_la_charge_des_crs.shtml

12/11/06 11:22 AM  
Anonymous plucomavan a dit...

320 ouvriers de Thomé-Génot à Nouzonville pillés par un fonds d'investissement américain:
http://besancenot2007.org/spip.php?article122

12/11/06 11:25 AM  
Blogger Hirsute a dit...

Il n'y a pas de lois pour changer un système. Il n'existe que la radicalité. J'explique mon ressenti sur la question de la fermeture de Thomé-Génot dans les Ardennes:

http://www.blogg.org/blog-50803-billet-du_chômage__de_la_colere_et_des_crs-480162.html

19/11/06 8:21 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.