GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

08 septembre, 2006

Hypothèses.

A propos de la question posée le 07/09/06 sur ce billet.


J'aimerai poser quelques questions via ce blog. A quoi nous a servi le cabinet Syndex qui n'a pas su l'année dernière nous mettre la puce à l'oreille en voyant sur les comptes 2004 les 38 millions d'euros de provisions pour dépréciation de la marque. Je comprends que les délégués de quelque bord qu'ils soient n'y ai vu que du feu. c'est bien pour cela qu'ils s'entourent "d'experts". mais si les mêmes "experts" ne sont pas capables d'alerter à temps les salariés, à quoi servent ils?

Cette opération qui a "plombé" les comptes de 2004 était bien visible l'année dernière quand Syndex est venu commenter les résultats de l'année 2004.

J'aimerai bien avoir des éclaircissements sur ce point.


Je n'ai pas de réponse simple et complète à cette question. Il me semble que Syndex avait pointé ce fait, mais je ne pense pas que quelqu'un ai pu y voir le signe certain d'une fermeture à si brève échéance. La seule chose qui aurait pu être faite, c'est avancer le droit d'alerte. Lorsque j'ai commencé cette chronique, c'était à cause de l'annonce du plan accélération et de la fréquence accrue des départ. J'étais loin aussi de me douter que presqu'un an plus tard nous serions dans cette situation. Au pire, je pensais à des licenciement, quelques dizaine peut être, mais certainement pas à la fermeture de la totalité de la production. J'ai commencé à en être persuadé que vers la fin mai de cette année. Selon une analyse qui n'engage que moi (c'est plus du feeling qu'autre chose), il y a dans le groupe une volonté ancienne de remplacer la marque Reynolds par d'autre marque du groupe (Paper Mate, Sharpie). Cela peut expliquer la volonté de dépréciation. Mais le lien entre la disparition de la marque et celle du site ne me semble pas automatique. Par ailleurs, le silence de M Terrien peut être le signe d'une lutte d'influence dans les palais. Il se peut que la fermeture du site de Reynolds, outre les raisons économiques invoquées, servent des ambitions plus personnelles. Je reste en effet assez étonné de la signature de la note. J'ai appris de Sanford Ecriture qu'il y aurait une volonté de reprise en main plus directe de la direction américaine (Ce serait écris dans un récent PV de CE de Sanford Ecriture, mais je ne l'ai pas eu sous les yeux). Aussi, il n'est pas impossible que certains se placent, et que d'autres soient éjectés prochainement du siège parisien. Je ne sais pas si on saura tout un jour. Encore une fois, ce ne sont que des suppositions.

Sur la communication du groupe, SE, êtes vous sûr(e) de vos chiffres ? 200 000 € pour une communication positive sur la fermeture d'un site, je trouve ça tellement indécent ... Si vous pouviez nous livrer le nom de cette agence de com, ce serait bien, merci d'avance.

Sinon, les actions continuent. Sensibilisation de la population à Romans, Dimanche (Fête de la Pogne !). Lundi prochain, rendez-vous avec les élus locaux et d'autre personnalité politiques d'envergure nationale ! Enfin, mercredi prochain mobilisation inter-entreprise menacées sur Valence.

Sur la procédure en cours, CCE et ouverture du livre III (PSE) mardi prochain, à Paris. CE extraordinaire à Valence jeudi prochain.



posté par DiogenePasCynique le 8.9.06. Lien vers ce billet


3 Commentaires:
Anonymous Anonyme a dit...

Bonjour

Je suis fort étonné par cette réponse ( ce n'est pas une attaque juste un constat ;- )) , comment peut-on en travaillant dans l'usine ne pas avoir vu venir sa fermeture .
Il y a eu plein de signaux avertisseurs au cours des dernières années :(d'après ce qui m'a été dit depuis 10 ans )
-La venue d'Ernest A.Sellière
-ses propos tenus je cite " vous étes trop bien payés ... "
-la revente aux ricains après avoir empoché le jackpot .
-le passage de 470 employés à environ 300
-installations d'usines en Afrique du nord , Asie
-départ de machines pour ces mêmes pays
-diminution de la participation aux bénéfices et même zéro €uro une année
-réduction à 1/4 du capital ,des millions d'€uros "piqués à Reynolds " ( là c'était le feu rouge )
et autres ...

autant de feux clignotants !
chronique d'une mort annoncée

il est vrai que vu de l'extérieur c'est plus facile de voir venir les choses .
Mais je vais plus loin ils ne s'arrêterons pas là d'autres entreprises françaises du groupe fermeront à leur tour et ils doivent vous soutenir car leur avenir dépend du votre .
A+
et bon combat !

8/9/06 10:16 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

Tout à fait d'accord avec toi anonyme précedent. Il me semble que tou ça sent le roussi pour nos amis de Nantes qui en sont conscient d'ailleurs et qui pense que le cas Reynolds est un entrainement pour la direction parisienne et qu'ensuite on s'occupera d'eux. n'est-il pas anormal par les jours qui courent de voir 654 salariés sur un site? Bien sûr je plaisante mais les chinois sont bien capables de faire du Waterman même du Parker à usage quotidien.
Bien sûr on gardera le prestige car quand un stylo vaut 10 000 € il ne semble pas encore possible de voir marqué dessus made in China.

8/9/06 12:03 PM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonjour,

Je vous remercie de vos remarques. Je tiens néanmoins à préciser qu'au delà des hypothèses et des réflexion, il faut agir. A chaque fois l'action comporte sa part de risque. L'action syndicale ne bénéficie pas de la même qualité d'information que la direction (sinon, nous n'aurions pas toute cette regrettable perte des énergies !). Aussi, il faut décrypter, supputer, soupeser, et choisir ou non, d’agir. Comme toujours, à postériori il est facile de juger, mais je puis vous assurer que ces questions se sont posées dans la tête des délégués. Il ne faut pas négliger non plus l’aspect « émotion ». On n’a du mal, même devant des fait incontestables, à croire que « c’était donc ça ». Voilà. Le secret sert les restructuration.

8/9/06 1:30 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.