GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

26 mai, 2006

N'importe quoi !

Ce n'est pas vraiment un scoop pour les camarades du site, mais il faut tout de même, après l'annonce officielle faite en CE, parler du départ d'un autre cadre. Le tableau des départs depuis janvier 2005 devient donc le suivant.

Evidement, il est peu probable que ce cadre soit remplacé (si tant est qu'il soit remplaçable ! ). Alors, on fera sans. Depuis quelques mois, on fait sans 47 personnes, on fait différemment, on fait avec plus d'accidents, on fait avec moins, beaucoup moins d'enthousiasme, on fait avec moins de stock, on fait sans démarche qualité et on fait avec moins d'investissement. On fait aussi moins de production. Peut être qu'on fait n'importe quoi... Pourtant il serait faux de dire que sur le site, il n'y a pas de volonté d'amélioration. Mais au niveau du groupe, on ne sent pas de projet, de plan à moyen terme. C'est, au mieux, peu sécurisant, au pire inquiétant. J'ai désormais de bonnes raisons de penser que les inquiétudes dont parle ce blog sont partagées par d'autres sites en Europe. Je suis certain que cette gestion n'est pas efficace. Je suis certain que des luttes d'influence à haut niveau sont nocives pour le groupe à toutes les échelles. C'est un lieu commun que de dire que personne n'est irremplaçable. Comme beaucoup de lieux communs, c'est un ersatz de pensée. Peut être que tous les travaux peuvent être fait par d'autres, mais le savoir et la cohésion d'équipes et largement supérieur à la somme des parties ; et cela c'est sûr, c'est irremplaçable. Ce à quoi nous assistons en direct, c'est la destruction du lien, de la cohésion d'équipes, ainsi que la perte du savoir. Je parle ici des départ, mais les changement des fonctions sont tellement rapides et fréquents que je n'en tiens plus le compte.


A propos de groupe à la gestion erratique, EADS est exemplaire de certaines dérives. Pour l'instant, le coût social est de 1100 emplois en Gironde. Villepin a beau jeu de jouer le sauveur alors que l'état est actionnaire à hauteur de 15 % d'EADS et ne pouvait pas ne pas être au courant de ce projet de fermeture. Par ailleurs, l'armée française est un des client habituel de la SOGERMA, mais la ministre a aussi choisi une entreprise portugaise (ou espagnole je ne sais plus) pour certains contrats d'entretien. En Allemagne ou une filiale équivalente existe, elle croule sous le travail. Cela ajouté à la manipulation Clearstream, on voit la finesse de la gestion de ce groupe censé être stratégique, je crois.


posté par DiogenePasCynique le 26.5.06. Lien vers ce billet


3 Commentaires:
Blogger brigetoun a dit...

mais voyons j'ai entendu que choisir une entreprise française c'était fausser la concurrence et donc être sanctionnable. A quoi penses tu?

26/5/06 8:54 PM  
Anonymous casdeconscience a dit...

Enfin…ils seraient peut-être temps que certains « élus » lâchent cannes blanches et sonotones pour ouvrir les yeux et les oreilles!! A force de s’occuper de leur bien être quotidien, du nombre de casiers disponibles et de la propreté des toilettes…ils en ont oublié la survie de l’entreprise !!! A quoi bon se battre pour des broutilles si demain nous sommes tous à la hainePE car là nous l’aurons la haine. Peut-être aurait-il fallu s’intéresser quand il en était encore temps, un peu plus aux décisions stratégiques, bousculer la direction sur la captation des marchés, s’alerter sur la quasi généralisation du « sourcing »…
Mais bon au stade où nous en sommes pas besoin de leur faire un énième procès, ils sont déjà taxés de colabos, de vendus et d’autres sobriquets difficiles à porter… A trop penser à leurs places ils en ont oublié les CAMARADES. Et quoi qu’il en soit ils risquent d’être fort occupés dans les semaines à venir :-(.

Pour reprendre un de leur tract qui faisait état des rats qui quittaient le navire en voilà un de plus… mais il semble que certains restent en fond de cale pour préparer le bateau à d’autres horizons… la période estivale et son lot de fortes chaleurs risque d’être le théâtre d’annonces fracassantes … A l’heure où ils hisseront l’ancre il nous restera nos mouchoirs pour leur faire un signe et Villepin pour nous réconforter !!!

A bon entendeur… salut

27/5/06 1:06 PM  
Anonymous Ella a dit...

Non mais qui es -tu pour critiquer gratuitement les "élus" ? ( et je rappelle qu'ils ont été élus et réélus sur le bilan de leur mandat !!)A bien des reprises les élus du CE ( il suffit de lire les PV mais je crains que peu de personnes et certainement pas ceux qui critiquent le plus les lisent...) ont demandé des comptes à la direction, alerté cette direction sur les orientations que prenaient la boite, au risque de ce faire taxer de "défaitistes" ou d"emmerdeurs". Mais n'en déplaise à casdeconscience, la direction est souveraine ( oui oui on est bien dans une entreprise privée et de surcroit américaine..)et les nombreuses questions posées en CE ( de mémoire il y en a eu jusqu'à une bonne centaine lors des licenciements de 2004 ) n'ont de réponses qu' en fonction de la bonne volonté de la direction. C'est bien pour ça également que le CE a demandé l'avis d'un expert comptable indépendant ...Et puis moi je dis que le problème des chiottes c'est important, parce qu' une entreprise qui laisse ses employés dans la merde c'est faire bien peu de cas de la dignité des salariés..Enfin si tu es si bien renseigné que ça, que tu n'es pas "collabo" ni "vendu' n'hésites pas il y a justement des élections en novembre ...

28/5/06 7:40 PM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.