GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

24 février, 2007

On nous a volé des mots !

Lorsqu'on dit qu'il n'y a plus d'ouvriers en France, alors qu'ils sont 6 à 7 millions. Lorsqu'on parle de partenaires sociaux quand on évoque les protagonistes de discussions, voire d'âpres disputes révélant des oppositions de fond sur la façon dont on partage la richesse produite dans l'entreprise. Lorsqu'on parle d'exclus plutôt que d'exploités. Lorsqu'on parle de différences plutôt que d'inégalités. Lorsqu'on parle des problèmes (qui appellent une solution issue de l'analyse) dans la société plutôt que des questions (qui appellent des réponses multiples issues du débat) qui se posent sur son fonctionnement, on nous vole des mots. Nous pensons avec des mots. Si nous ne disposons pas des mots nécessaires pour bâtir les concepts, les outils nous permettant de décrire et d'agir sur le monde, le faire évoluer vers plus de justice, on ne peut rien faire.

C'est, entre autre, le sujet d'Inculture(s), la conférence gesticulée (ce n'est pas vraiment du théâÂâtre, ni un conte, ni un colloque ... ) de Franck Lepage. Il y explique l'importance de l'éducation politique pour mieux comprendre les événements, les situations que nous subissons et par conséquent, agir efficacement. Ce n'est pas chiant du tout, c'est même souvent drôle et toujours intéressant. Ça raconte surtout l'histoire d'une prise de conscience. En voici un extrait :


... Ceux d’entre vous qui ont connu la guerre de 1968, savent qu’à cette époque-là, les pauvres – (tiens, en voilà un de mot en train de disparaître ! Moi, je trouve cela très bien qu’il y ait de moins en moins de pauvres, je trouve ça génial !) – on les appelait dans ces années-là des « exploités ». Je jure aux plus jeunes dans la salle, que c’est vrai ! Ça ne nous posait pas de problème ! On parlait d’eux comme ça couramment ! Quand on était éducateur social dans les quartiers, on parlait des « exploités ».

Vous comprenez bien que c’est un mot très-très embêtant pour le pouvoir. Parce que c’est un mot qui vous permet de penser la situation de la personne, non pas comme un état, mais comme le résultat d’un processus qui s’appelle « l’exploitation ». Si ce type-là est exploité, c’est donc qu’il y a un exploiteur quelque part ! Donc, quand vous le nommez exploité, vous le pensez comme un exploité et vous cherchez tout de suite… l’exploiteur. « Quel est le salaud qui exploite ce type, que je lui casse la figure ! »

Le pouvoir nous fait comprendre, que ça serait bien dorénavant d’appeler ces gens-là des « défavorisés ». Et regardez bien, c’est très très amusant : c’est le même type, dans la même situation… mais dans un cas, il a été exploité par quelqu’un, dans l’autre, « il-n’a-pas-eu-de-chance ! » « Qu’est-ce que vous voulez qu’on y fasse ? On ne va pas aller faire chier le patronat parce que ce con n’a pas de pot, quoi ! »

C’est un état, vous voyez ? « Défavorisé », c’est un état. Il n’y a pas de défavoriseur, si vous voulez.


La vidéo de la représentation, en 2005, au festival off d'Avignon peut être téléchargée sur ce lien. Attention, c'est plus de 600 Mo ! Aussi, pour permettre aux Reynolds de la récupérer plus facilement, elle sera présente à partir de lundi sur le répertoire commun, et à partir de mercredi, il sera possible de vous graver un DVD au local du CE (l'auteur m'a gentiment donné son accord). Grâce à un éditeur belge, le texte d'Inculture(s) sera bientôt disponible.

Et puis soyons fou, il y a une commission culturelle au CE, transformons-là en commission Inculturelle et pourquoi ne pas essayer de faire en sorte qu'une représentation soit faite devant, ou dans l'usine, pour les salariés bien sûr, mais pour tous les autres aussi ? Si vous êtes intéressés dites-le sur les commentaires. Franchement, avec un minimum de volonté, ça doit être possible. Si des politiques me lisent aussi, ça peut servir (l'huile des rouages, les autorisations, les assurances, que sais-je encore !).

Pour ce qui est de lettres, j'en parlerai la semaine prochaine (je n'ai pas encore la mienne !).

Libellés : ,


posté par DiogenePasCynique le 24.2.07. Lien vers ce billet


9 Commentaires:
Anonymous HN a dit...

C'est vrai ça!
On n'a plus le droit de dire "gros" ,on évite "chômeurs"....VA POUR "INCULTURE"!

25/2/07 10:00 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

pgvex salarié de nuit. En ce moment, je vois le déménagement,je suis déçu découragé, en colère car j'ai laissé beaucoup de force dans cette entreprise comme beaucoup d'entre nous(car il faut parlé au passé)pour qu'elle progresse, pas pour qu'on la ferme mais,ce qui m'a pas plû non plus, c'est la déchirure verbale qu'il y a eu ces derniers mois entre salariés de Reynolds alors qu'on est tous licenciés. Moi aussi,je suis très très inquiet pour l'avenir.J'étais bien ici à Reynolds parmis vous. Pour moi Reynolds, cétait plus qu'un bulletin de salaire à la fin du mois,c'est pour ces raisons que j'ai voulu aller jusqu'au bout de l'aventure Reynolds.Je respecte la position et l'opinion de tous,la vie est assez dur comme ça.C'est la première et certainement la dernière fois que jécrirai dans le blog pour vous souhaitez à tous et à ceux que je ne vois plus malheureusement une bonne réussite dans votre vie future,je garderai un bon souvenir de vous tous.J'éspère ne pas avoir fait trop de faute d'orthographe sinon il va falloir que je demande en formation à Altedia des cours de français. Un peu d'humour, ça détend."BONNE CHANCE A TOUS Eric.

25/2/07 5:37 PM  
Anonymous SaVaMieuxMerci a dit...

Il parait aussi qu'on ne dit plus "ouvriers" ou "employés", même plus "salariés" mais collaborateurs! C'est rigolo non ? ça vous rappelle rien ?

26/2/07 3:04 PM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonjour,

Pour lire le fichier vidéo present sur le disque commun, ilMedioa playaer classic ( http://www.framasoft.net/article1479.html ) est préférable d'avoir et le codec ffdshow ( http://ffdshow-tryout.sourceforge.net/ ).

@++

26/2/07 4:06 PM  
Blogger brigetoun a dit...

à ne manquer sous aucun prétexte. On en sort plus intelligent et en passant on a ri (même si pour moi c'était parfois de moi même)

26/2/07 6:23 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

Diogene c'est quand que les collabos partent en croisade emporter et enseigner notre savoir faire ?

27/2/07 7:22 AM  
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonjour,

Je pense que tu fais référence au personnel qui part qui en Chine, qui en Tunisie. Je crois que deux ou trois personnes sont parties en Chine. Mais je n'ai pas beaucoup de précisions.Le CE se tient ce matin et on en saura vraissemblablement plus.
Merci à Olivier Besancenot qui a fait hier une excellente prestation sur France Inter (19:30 à 20:15) et qui a encore cité les Reynolds !

Bonne journée (enfin, fais au mieux).

27/2/07 7:57 AM  
Anonymous Anonyme a dit...

on peut avoir des infos sur le ce d hier

28/2/07 12:51 PM  
Anonymous Anonyme a dit...

non je ne regrette rien piaf le chante si bien bonne chance eric et tes compagnons de juskalafins aussi bizs a+

1/3/07 11:43 AM  

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.