GÂCHIS REYNOLDS

Suppression des 256 postes de production sur le site de l'usine Reynolds de Valence qui fabriquait les stylos REYNOLDS (filiale du groupe Newell Rubbermaid). Ce blog tient une chronique, depuis Septembre 2005, des évolutions constatées dans la société, de la fermeture de l'usine et de l'après.

Pour surfer, utilisez Firefox, un bon navigateur libre !

Powered by Blogger

x visites depuis le 27/10/2005

Fil de news. Lien copier-coller dans votre lecteur de news.

06 septembre, 2007

Aux champs ...

Sous un ciel dégagé et un vent du nord persistant (et un peu agaçant !) une bonne trentaine d'ex-Reynolds se sont retrouvés devant l'entrée d'Auchan, à Guilherand-Granges. Arborant des tee-shirts aux couleurs du boycott, ils ont distribué des stylos au couleurs de la lutte (les derniers effectivement fabriqués dans l'usine valentinoise) ainsi qu'un tract d'appel au boycott. Les consommateurs ont été très réceptifs aux arguments et, pour certains, boycottaient déjà la marque ! Un échantillon de production de feutres chinois a pu être présenté. Ces crayons présentaient des anomalies. Les bouchons étaient mal soudés, ce qui provoque des fuites d'encres dans la pochette. Il faut rappeler en l'occurrence que le procédé de soudure du bouchon (à l'arrière du crayon, par opposition au capuchon, qui lui, couvre la pointe) était une innovation, peu visible du point de vue du consommateur, de Reynolds. Il s'agit de souder le bouchon au corps du crayon par une rotation rapide du bouchon dans le corps. Cette rotation provoque un échauffement des deux pièces qui suffit à souder celles-ci sans apport de colle ou de solvant. Pour que cela fonctionne, il faut que les paramètres (vitesses de rotation, durée de l'opération, nature des matières plastiques utilisée, dimension des pièces etc.) de cette opération soient parfaitement réglés. Ça n'a l'air de rien, mais cela est typique du savoir-faire qui existait à l'usine.

Les ex-Reynolds ont eu la surprise de voir arriver M Alain Maurice, candidat à la mairie de Valence, ainsi qu'une autre personnalité politique de Bourg Les Valence (dont je ne connais pas le nom !). Naturellement que M Maurice avait sans doute quelques arrières pensées en venant, mais le fait est qu'il était là ! Et, quoiqu'on puisse en penser, c'est plutôt pas mal que des politiques se sentent encore concernés par cette histoire. Vu que cette délocalisation n'a servi à rien, surtout pas à faire gagner de l'argen au groupe Newell-Rubbermaid, que cela serve au moins à une certaine prise de conscience.

En tous cas j'ai été heureusement surpris (et je pense ne pas être le seul !) par le bon accueil réservé par les consommateurs. Tous semblent conscients qu'on ne peut pas continuer comme ça. Même si les réactions se teintent parfois d'un peu de défaitisme, il est important que ces situation imprègnent les citoyens, que peu à peu la classe politique prenne véritablement les disposition propres à éviter ce genre de gâchis.
Merci à Rocco pour les photos !

Sinon, courrez vite lire ce blog Le Monolecte, notamment ce billet De la démocratie en entreprise !



Libellés : , ,


posté par DiogenePasCynique le 6.9.07. Lien vers ce billet


2 Commentaires:
Blogger DiogenePasCynique a dit...

Bonsoir,
Juste pour mettre un lien (cliquable) vers un blog qui parle des mêmes problèmes qu'évoque celui-là. Le Blog des salariés de Thermo Fisher CHÂTEAU-GONTIER
La fermeture d'usine programmée : Juin 2009
.
Bonne lecture ! Je crois aussi que, comme pour nous, tous les signes de solidarité et d'encouragement dans leur lutte seront les bienvenus.

9/9/07 9:27 PM  
Anonymous Ella a dit...

Super boulot, Diogène !!

15/9/07 7:21 PM  

Enregistrer un commentaire

Lien vers ce message:

Créer un lien

<< Page principale | Haut

Recherche

Web Restructuration

Quelques liens sur le reclassement.

Cette section s'affiche au bas de toutes les pages du blog. elle propose une sélection de liens vers des sites qui peuvent être utiles.

La Base de données Altedia vous permet, si vous avez un compte (demander les codes à un conseiller Altedia, à l'antenne Altedia.) de vous connecter à une base de donnés contenant des offres d'emplois identifiées. D'autres sites pour laisser un CV ou chercher des offres d'emplois : ANPE, Monster, JobMeeters, Carrires On Line, RhoneAlpesjob, Pôle Local d'Orientation du Grand Valentinois. On peut aussi viser le soleil : DOM Emplois, Runion Job, DOM-TOM Jobs. Pour les plus motivés, l'emploi à l'étranger : Job center (Grande Bretagne), EURES - The European Job Mobility Portal. Pour les cadres et techniciens : Cadre Emploi. Emploi spécialisé et interim : ADECCO, Kelly Scientifique.

Des modèles (format Word) de CV : AllCV.

D'autres faons de travailler. Le portage salarial : ITG, Portage +. Ce type de statut permet d'être indépendant en conservant un statut de salarié. Idéal pour tester l'idée avant de se lancer. En indépendant : Freelance.Com. Les Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (Scops) : Scop Entreprises. Chambre de commerce de la Drôme, Agence Pour la Cration d'Entreprise (APCE).

Les réseaux : Xing (Open BC), Viaduc - Viadeo.

Le chômage : ASSEDIC, Actu Chômage (un site militant d'actualité, à suivre !).

Si vous n'avez pas internet mais souhaitez quand même disposer gratuitement d'une adresse électronique (accessible de n'importe quel ordinateur, cellule Altedia, cyber-café etc.) : La Poste, Yahoo, Hotmail et GMail (sur invitations ).

Des outils libres et gratuits : Navigateur internet Firefox, messagerie Thunderbird, suite bureautique Open Office, et tout le reste sur Framasoft. Vos applications libres et portables sur votre clef USB : Framakey, PortableApps.com.